Bien qu’Inès Loucif ait clôturé le tournage de Koh-Lanta depuis un certain moment, elle a encore des histoires à raconter.

Effectivement, la réalisation de la téléréalité a été finalisée en mai 2020. Par contre, les bruits sur la belle jeune femme n’ont pas cessé. Alors qu’elle a suscité l’attention de la toile, car les fans de l’émission considéraient que sa place à la finale n’était pas mérité. Elle a encore des anecdotes à dévoiler, et s’en n’est pas des moins plaisants.

Direct au mauvais endroit


Inès Loucif possède actuellement une grande communauté sur les réseaux sociaux. C’est pourquoi elle a réalisé une FAQ avec ses fans. Cela, dans l’intention d’éclaircir les questions de ses followers. Elle avoue à ses fans qu’elle a des choses à dire et les avertis qu’ils ne sont pas prêts pour entendre ses révélations. La raison, depuis son séjour sur l’île, elle a vécu bien des choses.

Elle dévoile alors des histoires bien farfelues. L’histoire, elle allait discuter avec son groupe à quelques distances du campement. Elle déambulait sur la plage. Par surprise, elle écrase une chose moue. À sa découverte, elle a écrasé des saletés de l’un des participants déposées la veille. Résultat, elle s’est mise à pleurer tout en étant dépravée de sa mauvaise aubaine.

Retour sous les feux des projecteurs


Quand elle été dans le parcours de Koh-Lanta, bon nombre de fans ont considéré que ce n’était pas une émission pour elle. Selon eux, elle aurait dû participer à d’autre télé-réalité comme Anges sur NRJ12 ou encore Les Marseillais. Assurément, elle ne partage pas cet avis. C’est seulement après quelque temps qu’elle a été convaincue de participer à la Villa des Cœurs Brisés. En effet, elle a rejoint la partie.

Ainsi, elle a finalement pris part au jeu et affirme qu’elle est dans l’impatience de dévoiler sa personnalité aux spectateurs. Elle souligne que : Koh-Lanta ne dévoilait que son caractère téméraire, or, ce n’est pas sa vraie personnalité. Via cette nouvelle aventure, les autres le verront sous un autre jour.

Les premières images pas encore dévoilées, la téléréalité a tenu son pari. La combattante a bel et bien trouvé sa moitié. Mieux encore, elle aurait dû participer à La Villa La Bataille, mais faute de raisons personnelles, cela n’a pas abouti.

La diffusion de la téléréalité n’a pas encore commencé, mais pourtant, le programme de romance semble avoir réussi son but puisque la belle aventurière a apparemment trouvé l’âme sœur. Elle devait même participer à La Villa La Bataille des Couples, mais pour des raisons privées, ça ne s’est pas produit.

Sa manière de voir la pandémie du COVID en tant que personnel soignant


A partir de cela, elle est devenue une personnalité au cœur des gens. Cela, grâce à l’émission de survie Koh-Lanta. Par contre, avant cela, elle était une simple infirmière. Elle a subi les méfaits de la première vague de la pandémie pendant la transmission de l’émission.

Sur Instagram, elle ne s’est pas abstenue de partager sa vision concernant la gestion de la pandémie par L’État. Sans sourciller, elle pressent de près une nouvelle vague.

Elle avoue qu’elle a été profondément touchée par ce qu’elle a vécu durant la première vague de la pandémie. La participante de Koh-Lanta a été offusquée parles mesures difficiles prises par l’État. Elle poursuit, ce sera encore pire s’il y a une troisième vague, car les personnels médicaux sont à bout de nerfs.

Ainsi, elle ne cache pas sa déception vis-à-vis du gouvernement. D’après elle, l’État n’a pas su prendre les devants face à la situation, car les personnels ne cessent de diminuer. En effet, d’après elle, les soignants et leurs assistants se font rares. La raison, soit ils sont atteints de la maladie du COVID, ils sont déprimés par leur condition de travail.