La fille aînée de David Hallyday fait la Une des magazines depuis quelques temps mais son père ne digère pas encore. Lors de son passage à l’Hebdo musique sur W9, le chanteur avoue que découvrir sa fille dans les magazines est encore un fait qu’il n’accepte pas très bien. Malgré les poses très classes de sa fille parues. Lors de l’édition du 11 décembre 2020, elle apparaissait sur la couverture du magazine Elle en compagnie de sa sœur et de sa maman. Une photo qui ne passe pas inaperçue !
Sa sœur Laura Smet, elle, préfère rester loin de ce monde des peoples et des paparazzis tout comme son père David Hallyday. Notons que ce dernier a élevé ses enfants dans un environnement ‘normal’ si l’on peut dire. Mais une éducation n’engendre pas toujours un résultat. Emma et Ilona Smet en sont la preuve malgré les efforts de leur père à les éloigner du star system. Et dans ce monde, votre vie est divulguée par l’intermédiaire des médias. Ce qui n’est pas soutenable pour le père en question.

« Super heureux mais néanmoins… »


Il a alors soutenu son avis le samedi 12 décembre dernier comment il voit afficher sa fille à la Une des magazines. A l’antenne de W9, il a admis : « Ouais, ça me fait bizarre » mais a poursuivi : « Depuis le début, je sais qu’elle voulait faire ça, j’ai bien entendu essayé de la convaincre de faire autre chose parce qu’elle peint divinement bien ». Tout en soutenant sa fille : « C’est son parcours et elle le fait bien. Je suis super heureux mais néanmoins, ça m’a fait super bizarre de la voir dans des magazines. » a-t-il déclaré.

Puis il a émis à Laurent Delahousse dans 20h30 Le Dimanche sur France 2 : « Quand on naît dans une famille, quel que soit le métier, on prend des habitudes. On observe, on regarde, on joue. Elles ont fait leur propre jugement. Et puis comme elles sont très pudiques aussi, je n’ai pas eu besoin de leur dire quoi que ce soit. ». Et il a terminé : « Elles sont naturellement comme elles sont, elles sont formidables. »

Des filles prêtes à tout affronter


Les valeurs acquises dans leurs vies ajoutées aux histoires de famille leur permettront d’assumer leur choix professionnel. Qu’il ait déclaré : « Cet univers est certes très ingrat, car il faut accepter les échecs. Mais nous en avons beaucoup parlé et je pense qu’elles sont prêtes. Mes filles sont beaucoup plus fortes que je ne l’étais à leur âge. Et je sais qu’elles ont les pieds sur terre ! grâce à leur maman et moi, elles connaissent ce métier et ses travers. »

On ne peut s’empêcher de remarquer qu’Ilona Smet a posé en une pour le magazine Elle. Plus encore, elle a aussi donné une interview non des moindres. « Notre grand-père Johnny Hallyday nous répétait de garder les pieds sur terre, de rester humbles. Et de ne pas écouter les gens négatifs. Un bon conseil, car nous sommes sans doute plus endurcies que d’autres face à la méchanceté des réseaux sociaux. » a-t-elle raconté et chéri avec ferveur.