Une entreprise suédoise révèle une collection d’objets de décoration inspirés de l’étendue de la planète. Le nom attribué à cette collection sublime d’objets de décorations est Lokalt. Pour le coup, Ikea met à l’honneur l’artisanat indien, jordanien et thaïlandais. Voici donc cette nouvelle ligne de collection d’objets décoratifs. Soldatlouis vous débriefe tout cela dans la suite de cet article.

Des collections diversifiées


Il y a peu de temps, l’entreprise suédoise Ikea rendait public sa nouvelle collection d’objets appelée Lokalt. Les dirigeants de l’entreprise patientent un peu que la situation d’aujourd’hui se calme pour reprendre ses activités. En ce moment, pour des raisons sanitaires, les magasins Ikea sont fermés. En cette 2021, Ikea fait le choir de sortir de l’ordinaire pour ses nouvelles créations. Ces dernières ont été inspiré du savoir-faire de trois différents qui sont : jordanien, indien, thaïlandais. De fait, c’était grâce aux artisans de chaque pays qui a mis ses talents afin d’élaborer des collections magnifiques.

Ikea mise gros. “J’étais en recherche de talents avec une vision moderne, précise Maria O’Brian, Directeur de la création depuis plus de 5 années. L’objectif étant de montrer que l’artisanat n’est pas nécessairement démodé ou daté”. Elle met en valeur en faisant remarquer qu’il “peut être moderne, voire même, avant-gardiste”. Dans cette nouvelle collection Lokalt, on pourra voir des coussins, des housses et aussi des plaids brodés, des paniers et des tapis. L’entreprise Ikea suggère aussi des plats et des bols.

Une initiative interdépendante


L’entreprise met en avant des décorations sublimes et avec ça elle offre un voyage dans le monde entier. La marque suédoise lance en 2013 un programme “Social Entrepreneurship” et il appartient intrinsèquement à ce programme. La marque appuie l’idée d’une collaboration lié par des intérêts communs. Tania Haddad met en valeur son imagination pour les coussins et les plaids brodés dans une magazine Version Femina. Elle précise que son inspiration vient de la capitale de la Jordanie, Amman.

“C’est beau, charmant et un peu chaotique avec toutes ces personnes, les voitures colorées, les petites ruelles et les toits qui font office de salons” explicite-t-elle. “Je l’appelle un chaos magnifique. Un chaos qui me manque chaque fois que je m’absente, souligne la designeuse. Je voulais montrer tout cela dans mon design”. En ce qui concerne Akanksha, son imagination vient de Delhi dans “les pratiques locales de sa culture et de son environnement proche”. “J’ai cherché des similitudes avec d’autres cultures et J’ai transformé mes découvertes en motifs et formes ludiques, figuratifs et modernes”. Une réalisation qu’il a fait sur des housses de coussin, des paniers, des tapis, mais également un traversin pour la chaîne suédoise.