Cela fait plusieurs jours maintenant que la France est plongée dans un nouveau confinement. Une décision indispensable si l’on en croit les autorités face au nombre de malade et de mort en forte hausse depuis quelques semaines. Une situation qui mettrait les français en pleine panique.

Et l’attitude des citoyens face aux nouvelles mesures imposées par Emmanuel Macron ne sont pas pour arranger les choses. Comme l’indique l’Institut Nielsen, la situation actuelle pourrait être encore plus alarmante que ce que l’on pourrait croire ! On vous dit pourquoi !

Les ventes, en grande hausse ?


Annoncé un peu avant la fin du mois d’octobre, le confinement a imposé aux français de se préparer. Et comme lors de la première vague d’isolement, faire les provisions est en tête des tâches que l’on se doit d’effectuer. Malheureusement, les attitudes pour cette situation ne sont pas toujours les plus adaptées.

Cela se constate notamment lors de la première vague de confinement où les produits sont vraiment partis à grande vitesse. Et cette nouvelle vague ne semble pas être une exception. Bien au contraire, il semblerait que les Français ont fait flamber les rayons des supermarchés en seulement deux jours.

Ces produits se vendent plus !


Entre le 28 et 29 octobre, ce sont donc près de 872 produits qui ont été écoulés. Un véritable record comparé au taux de vente normal. La flambée profite principalement aux grandes surfaces ainsi qu’aux ventes en ligne puisque ces derniers ont moins de restrictions.

D’autant plus que les produits qui se vendent le plus sont des produits de première nécessité. C’est notamment le cas de la farine et des pâtes. Ils rivalisent de près avec le papier hygiénique et le gel hydroalcoolique qui sont considérés comme particulièrement important en cette période d’isolement.