Gérard Darmon est un acteur très réputé en France. En effet, son grand caractère, sa grande détermination et son talent incroyable ont fait de lui un acteur reconnu. Il a très vite percé dans ce milieu très fermé. Malgré une carrière artistique hors norme et des centaines de rôles joués, l’artiste de 72 ans fait l’objet d’une polémique depuis quelques temps. Pour cause, la naissance tardive de son dernier enfant a engendré beaucoup de critiques. En effet, à 68 ans, Gérard Darmon est devenu une nouvelle fois papa. Une situation exceptionnelle pour lui, mais qui a causé une vague de critiques de ses détracteurs.

Gérard n’a que faire des insultes !


La star émérite est l’heureux papa de trois filles et un garçon, de trois mères différentes. Sa fille cadette, Lena, est née alors que le comédien venait d’avoir 68 ans. Aujourd’hui, il est en couple avec Christine, qui a 50 ans et semblent très complices et fusionnels.

Récemment, Gérard a accepté de discuter de son dernier enfant, Lena et a répondu ainsi à toutes les critiques et insultes qu’il a reçu. « Ça m’a attiré des ennuis. On se demande, à 68 ans, jusqu’où on va l’accompagner ? Bon en même temps, elle a des frères et une mère. Donc elle ira… elle est là », a-t-il annoncé au micro de RFM.

Avant de poursuivre : « C’est pour répondre aux quelques piètres personnes qui m’ont insulté sur ces réseaux sociaux, là : ‘T’es fière de toi? Espèce de vieux débile.’ Bon, je ne sais même pas pourquoi je parle encore d’eux, ils n’en valent même pas la peine ». Il n’a pas caché que les insultes l’ont terriblement blessé. Surtout qu’il ne comprenait pas pourquoi ses gens le jugent et se mêlent de sa vie.

Un papa fière, il ne se laisse pas intimidé par les « haters » !


Aujourd’hui, il est un père heureux. « Moi, j’ai pas fait partie des pères tout le temps absents. J’étais toujours avec eux. C’est magnifique, ça m’a donné une grande force. Et puis surtout, ça encourage beaucoup ! On ne peut pas se dire ‘ça y est, ma vie est faite’. Non non non, il faut y aller, faut gagner de l’argent, il faut que tout soit parfait », a-t-il conclu.

Avant d’ajouter : « Je suis avec ma femme et ma fille, l’une de mes quatre progénitures. J’ai une fille qui est à Bali, j’ai un fils qui est à Paris et mon autre fille est aussi à Paris. On s’appelle régulièrement, on s’envoie des petits messages. Ils m’appellent beaucoup parce qu’ils craignent pour leur papa, qui a 70 ans qui est un peu fragile. Mais moi je suis très prudent. Je ne peux pas être plus exemplaire que je ne le suis. »