Toutes les opportunités sont meilleures pour que Valérie Trierweiler puisse rendre la monnaie de la pièce de François Hollande. Dans tous les cas, elle semble bénéficier davantage de chaque occasion pour clasher son ex compagnon. La première dame de France met encore une couche de plus le concernant ce jeudi 3 juin. Sur les antennes de RTL, elle déclare certains détails sur la consommation abusive de vin de François Hollande.

L’ex président de la République : Valérie Trierweiler fait une révélation fracassante !


Ce n’est pas dissimulé pour personne ! Effectivement, la séparation entre les deux personnalités ne s’est pas passée dans le calme. Elle avait vraiment été surprise de voir son compagnon dans les bras d’une autre femme. L’ex président de la République, avait fait la une pendant ses sorties en scooter pour retrouver l’actrice Julie Gayet. Déterminée à prendre sa revanche, Valérie Trierweiler ne l’avait pas épargné dans son ouvrage intitulé Merci pour ce moment.

Dans ce livre autobiographique sortie publiquement en 2014, elle faisait la description de sa vie amoureuse avec François Hollande. Elle donnait sa version à propos de leur séparation juste après la découverte de l’infidélité de François Hollande. Ainsi, elle fait alors un portrait moqueur en le présentant comme un homme “dénué d’affect”. Elle détermine ainsi quelques exemples d’attitudes souvent déplacées de son ex compagnon. De même si les faits remontaient d’il y a déjà longtemps, la pilule ne paraît pas encore passée.

Deux verres et après au lit !


Ce 3 juin sur le plateau des Grosses têtes, elle a remis une couche en faisant une remarque à son ex. Effectivement, le présentateur du programme estimait que ses chroniqueurs puissent éprouver une émotion suite à cette intervention d’Emmanuel Macron. Ce dernier a déclaré apprécier “le rouge, le blanc, le rosé, le champagne, et le digestif” pendant un déplacement ce 2 juin. Les produits de bouche font en particulier la grandeur et la splendeur de la France et de son patrimoine. En parlant du cas de Nicolas Sarkozy et de son abstinence, le nom de François Hollande est promptement mis à terre.

En effet, Valérie Trierweiler ne s’est pas faite prier pour ainsi évoquer certains de ses souvenirs. Elle se montrait assez ironique vis-à-vis des coutumes œnologiques de son ancien compagnon, François Hollande. “Au bout de deux verres de vin, il allait se coucher”. Pour ensuite dire que son ex ne tenait pas exactement la boisson et qu’il était en réalité un consommateur. Une petite histoire qui a attirée l’attention sur le plateau des Grosses têtes. Quelques sourires et de rires sont promptement découverts. Cependant, ce n’est pas la première fois que Valérie Trierweiler bénéficie de son passage sur les ondes pour l’énerver.

Une dent forte


Effectivement, Laurent Ruquier et ses invités évoquaient une entrevue incroyable de François Hollande en octobre dernier. Pendant cette interview, il n’a pas hésité à révéler ses titres préférés qu’il écoutait sur la plateforme Deezer. Très étonnée par le contexte, Valérie Trierweiler a réagi en lui faisant parvenir un pique. Elle nous fait comprendre après avoir lu cet article que François Hollande n’avait rien d’autre “à foutre”. Pour ensuite ajouter que donner une entrevue sur ses titres préférés en ce moment d’attentat était déplacé. Elle avait ainsi affirmé que son ex ne savait plus quoi faire de ses journées.