En ce moment, tut semble aller pour le mieux pour Faustine Bollaert. Que ce soit du côté professionnelle ou personnelle, la présentatrice semble avoir trouvé le juste milieu. Pour l’heure, nous allons nous intéresser plus à sa vie personnelle. En effet, la belle vit une histoire d’amour idyllique avec Maxime Chattam. Cela fait un peu moins de 10 qu’ils partagent leur vie. Aujourd’hui, ils sont à la tête d’une belle famille puisque deux enfants sont nés de ce mariage : Peter et Abbie. Toutefois, tout cela aurait pu ne jamais voir le jour. En tout cas, c’est qu’explique Faustine Bollaert car elle avoue avoir eu très peur de son mai au début. Voyons un peu pourquoi dans la suite.

Un couple uni comme jamais


Pour elle, ça se passe bien. La présentatrice hors du commun. Sur sa vie familiale, une mère heureuse de deux enfants : Abbie née en 2013 et Peter, son petit frère, en 2015. Elle est plus qu’heureuse. Elle a déclaré cela au magazine Plein Vie : ‘‘ Évidemment, j’admire infiniment mon mari, mais je n’en parle pas souvent’’. ‘‘ Nous nous amusons sur les réseaux sociaux parce que nous avons deux univers très forts’’. Puis, elle publie à ses admirateurs les moments magiques avec son mari.’’ Je garde une pudeur par rapport à lui, mais nous nous amusons sur les réseaux sociaux parce que nous avons deux univers très forts que nous aimerons partager avec les gens. C’est un juste retour des choses de donner un peu de moi.’’.

Grace au confinement, elle a pu renouer avec sa famille. Le mai 2020, elle a fait un interview : ‘‘ J’ai appris qu’on s’entendait tous très bien, nous n’avons pas connu de grosses disputes, de crises… avec mon mari aussi, nous nous entendons très bien finalement. Nous sommes soudés, les enfants sont bien dans leur peau et sont restés préservés de cette ambiance. La situation m’a confortée dans le fait que nous étions une famille sereine.’’ Une femme bien dans sa peau, d’après ce qu’on a vu, on n’aurait jamais imaginé un tel chamboulement. Il y a presque un an, elle expliquait : ‘‘ j’adorerais créer quelque chose de mes mains. J’aimerais explorer ma créativité. J’ai pris un plaisir fou à immerger dans mon propre univers. J’ai envie que mon métier dure comme ça parce que je l’adore mais en même temps, je souhaiterais explorer ailleurs. Pourquoi ne pas nous lancer dans une collection de livres pour enfants, à deux avec mon mari ? J’y réfléchis de plus en plus sérieusement.’’

Une rencontre qui changera le reste de sa vie


Dès qu’il s’agit de sa famille, Faustine Bollaert en parle avec des yeux qui pétillent. Surtout, elle parle avec un large sourire qui ne peut qu’éblouir. Le 17 avril dernier, elle était l’invitée d’Isabelle Morizet dans l’émission Il n’y a pas qu’une vie dans une vie. Une occasion pour elle de parler de son tendre mari. Ainsi, elle est revenue sur les débuts de leur relation. Précisément, elle a confié comment ils se sont rencontrés. En fait, tout part du plateau d’Europe 1. A l’époque, elle avait invité Maxime Chattam dans son émission Et si c’était ça le bonheur ? Un titre qui en dit long puisque les deux se sont effectivement trouvés. Une émission prémonitoire donc ? Nul ne le sait… En tout cas, cela a marché entre eux.

Faustine Bollaert renchérit : « J’étais vraiment intriguée par ses œuvres. Du coup, je me suis dit qu’il fallait que je découvre qui était l’homme derrière cette plume de romancier. Là, j’ai découvert un homme vraiment fascinant. Tout de suite, je suis tombée sous le charme. Mais j’avoue avoir eu un peu peur au début. Il raconte des histoires tellement sombres qu’au bout d’un moment, t te demandes où il va les chercher ! »