Eric Dupond Moretti fait partie des personnalités politiques les plus en vue du moment. Si sa popularité était positive d’antan, les choses ont beaucoup changés. On peut même dire qu’elles se sont beaucoup détériorés pour celui qui était magistrat auparavant. De quoi donner du fil à retordre au garde des Sceaux qui entame à peine les tâches qu’incombent ses fonctions.

Aux dernières nouvelles, la situation s’est encore plus dégradée pour le compagnon d’Isabelle Boulay. En effet, les rumeurs parlent de nouvelles attaques face à celui qui vient tout juste de prendre la position qu’incombe la nomination d’Emmanuel Macron.

Eric Dupond Moretti, peu apprécié ?


Depuis sa nomination, il est évident qu’Eric Dupond Moretti n’est pas apprécié de ses compères. Et pour cause, il semblerait que ce dernier ait tenu des propos qui ne sont pas passés. Il faut dire que l’homme n’a pas lésiné sur les critiques lorsqu’il s’agit de ceux qu’il attaque.

Cela se ressent notamment lorsqu’il dénonce les « ayatollahs de l’écologie ». Un scandale qui pousse les principaux interpellés à lui remettre les pendules à l’heure. Iles Ayatollahs ont effectivement demandé à ce que le garde des sceaux actuels n’utilisent plus de telles comparaisons lors de ses annonces publiques.

Eric Dupond Moretti, le nouveau Tabira ?


Les critiques se font unanimes : « c’est un beauf qui veut qu’on le laisse fumer, conduire son gros 4×4 et chasser ». Marie Le Pen le décrit même comme étant le nouveau Tabira en pire. La tête à abattre du gouvernement à cause de ses nombreuses bévues.

La comparaison est des plus insultantes lorsqu’on sait que ce poste fa beaucoup polémique. Mais cela n’atteint pas du tout Eric Dupond Moretti. Bien au contraire, il affirme qu’il tiendra parfaitement son rôle au sein du gouvernement sans pour autant changer ses valeurs et ses principes.