Cette année a été charnière pour Emmanuel Macron. Après les nombreuses plaintes des Gilets Jaunes, ce dernier a effectué des changements drastiques concernant son gouvernement et le mode de gestion de la France. Et cela passe bien sûr par un remaniement des troupes !

Reçu par Laurent Delahousse pour parler de ce sujet, Eric Dupond-Moretti aura créé un véritable tôlé. Le ton est vite monté et une fois de plus, la réputation du nouveau Garde des Sceaux est mise à mal. Pourquoi ? On fait le point pour vous !

Une nomination à controverse ?


Depuis l’annonce de sa nomination au poste de Ministre de la Justice, Eric Dupond Moretti a fait l’objet de nombreuses polémiques. Et pour cause, il ne fait pas partie des avocats dont la renommée est assez positive. Contrairement à cela, il est considéré comme un « Acquitattor ». Une appelation qui lui vient de sa carrière de défenseur.

Et au vu du nombre de procès qu’il a réussi à gagner, sa réputation le précède. Cela ne fait toutefois pas de lui la personne la plus indiquée pour le poste de Ministre selon certains. Et pour cause « certains de ses avis sont controversés ». Il a d’ailleurs toujours fait parler de lui comme une personnalité à fort caractère.

Un profil qui a changé ?


Alors que Laurent Delahousse le questionne sur son salaire et d’autres détails qu’il dénigrait sur l’ancien gouvernement, Eric Dupond-Moretti fait volte-face. Ce dernier serait désormais « un nouvel homme ». Avec des avis moins tranchées, il dénonce les actes populistes qui le poussent à tout dévoiler. Il déclare d’ailleurs qu’il « garde ses valeurs tout en respectant ses nouvelles attributions ».

De quoi donner le ton quant à cette tâche qui lui incombe désormais. Désormais, le nouveau Garde des Sceaux aurait donc une manière plus délicate de dénoncer les choses !