L’ex chroniqueuse de TPMP ne fait pas partie des admiratrices de ce grand acteur, Richard Berry. Malgré la notoriété de celui-ci, Enora Malagré ne l’apprécie guère. Chroniqueuse sur Touche pas à mon poste en octobre 2020, Enora Malagré dénonce le nom de son pire invité. Ce dernier porte le nom de Richard Berry. Les images viennent de ressortir du placard actuellement.

Une plainte d’abord


La fille de ce prénommé pire invité a fait des aveux incroyables en février 2021 aux journalistes de France Télévisions. Elle leur a déclaré qu’elle avait déposé une plainte à l’encontre de son père lui-même : “Il y a plusieurs périodes de ma vie où j’ai pensé faire cette démarche, des moments où, évidemment, ce n’était pas du tout prescrit”. Cette affaire a fait beaucoup de bruits. Effectivement, Coline Berry ne s’est plus abstenue de porter plainte contre Richard Berry. Car quand elle n’était âgée que de 7 ans, elle raconte qu’on l’a contrainte à jouer au “jeu de l’orchestre” aux côtés d’une autre petite fille du même âge. Dans sa plainte, elle indique également que Jeanne Manson, à l’époque était sa belle-mère ainsi que Shirel, sa fille, y étaient. Aujourd’hui, la victime et plaignante a 45 ans.

Certes, elle a laissé filer le temps pour clamer à haute voix ce qui lui est arrivé en bas âge. Parce qu’elle avait peur de ce que son père pourrait lui faire. Il est violent et capable d’autre chose encore. Elle continue à expliquer : “Oui, la peur de faire du mal à d’autres que soi. Pas qu’à mon père, à ma famille, à mes grands-parents. Ma grand-mère disait d’attendre qu’il soit mort, parce que voilà, on fait tout exploser. J’avais bien conscience de tout ce que ça implique.” C’est lorsque l’affaire Duhamel a éclaté qu’elle a changé d’avis. “Et il y a eu des moments de ma vie où j’ai plus ou moins réussi à gérer certains traumatismes, mais qui se sont ravivés de façon plus aiguë à d’autres périodes. La lecture du livre de Camille Kouchner [La Familia Grande, à l’origine de l’affaire Duhamel et d’une libération de la parole en France sur l’inceste] et la réaction de mon père, face à moi : cela a été l’alignement, l’addition”.

Le choix était simple


Coline Berry a rajouté : “Cela a été le moment où moi, dans ma vie, avec tout le passé de souffrances, toutes les tentatives que j’ai faites auprès de lui, en privé, depuis des années, sans que je ne change quoi que ce soit de version dans ce que j’avais à lui reprocher, c’est arrivé. Voilà. Je l’ai ressenti physiquement… c’était ça ou j’en crève, en fait”. Ensuite, dans Europe 1, elle fait appel à l’autorité pour rétablir la justice : “Si j’en suis là, c’est que je n’attendais plus rien de lui. J’ai compris qu’il n’était pas capable de répondre à ma demande de reconnaissance des faits. (…) J’espère, par ce biais d’une enquête, d’une autorité, arriver à un moment à une forme de paix”.

Coline Berry a également révélé l’implication de son ancienne belle-mère, Jeane Manson sur BFM TV. Et qu’elle fait partie d’un secte appelé Les Enfants de Dieu. Puis concernant Enora Malagré, elle dénonce Richard Berry en octobre 2020 lors de son passage dans Ils ont fait la Une sur Radio VL. Sur C8, elle l’a même tagué d’être le pire invité à l’aide de TPMP : “Il n’était pas très agréable, il était un peu dur. C’est celui que j’ai trouvé vraiment … pas très funky. Voilà, si je ne peux en citer qu’un”.