Emmanuel Macron fait toujours preuve de calme et de sérénité. Ainsi même lorsqu’il est face à de nombreuses critiques, il répond avec la plus grande réflexion. Son statut de président de la République lui impose de suivre certains protocoles pour ne pas ternir son image.

Malheureusement, il arrive que ce dernier ne soit pas aussi calme. Certaines rumeurs déclarent même qu’il lui arrive d’être violent au point de dégrader des biens de l’Etat. Les secrets sur la dégradation d’un des précieux appareils de défense antiaérienne de l’Elysée ont été finalement dévoilés. Les détails !

Un secret pénible !


Emmanuel Macron reçoit de temps en temps des critiques assez sévères sur son mode de gestion de l’Etat. Sa vie OK amoureuse fait également l’objet des commentaires déplaisants. Le président de la République française n’a pas terminé d’attirer les regards ! Il a réalisé un acte déplorable qui choque un bon nombre de Français.

Le directeur de la sécurité du chef de l’Etat français, le général Ferrant, a finalement mis au clair un point important. Cette personnalité importante dévoile au grand public la destruction du fusil anti-drone. L’auteur de ce dégât n’est autre qu’Emmanuel Macron.

Des dégâts irréversibles


En mois de mai 2020, le général Ferrant a été pointé du doigt d’avoir détruit fusil anti-drone. Pourtant, ce chef de la sécurité est sorti de son silence pour un démenti en public. Cet agent n’a pas hésité à avouer que l’époux de Brigitte Macron est le responsable de la dégradation de l’équipement.

Selon le général Ferrant, le président s’est servi du fusil anti-drone sans même qu’il n’ait les compétences nécessaires pour la manipulation de ce type d’appareils. Malheureusement, l’Etat français devrait acquitter une somme importante allant jusqu’à 8 000 euros pour rattraper cette imprudence.