Le Président de la République est trop exposé. Les gardes du corps évoquent le sujet dans L’Express. La France est loin d’offrir un environnement hostile à ses habitants. Effectivement, l’hexagone offre des conditions favorables car c’est un pays riche de l’occident. Si bien que son Président goutte également à ce que le pays apporte. Cependant, la crise sanitaire n’épargne aucun d’entre nous. Tous peuvent être affectés par ce virus de Covid-19. Sauf que depuis le général de Gaulle, le sort d’Emmanuel Macron a beaucoup à craindre.

Le Président s’inquiète plus du sort de son pays que de lui-même


Emmanuel Macron débute dans la politique étant inspecteur des finances et de la banque d’affaire Rothschild. Partie prenante du mouvement socialiste, il est aux côtés de François Hollande lors de son élection. Puis il continue son ascension pour le poste de ministre de l’Économie en 2014. Ensuite en 2015, la “loi Macron” est votée. Portant sur la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques. Quelque fois, on l’entend dans l’hémicycle abordant des sujets pas trop engageants. Notons qu’il reçoit des menaces de mort pour la première fois en 2015.

A l’époque, il en donnait déjà de l’importance mais ne craignait point de les mettre à bas. Face au public, il savait comment prendre la parole en usant de son talent d’orateur. De plus, en devenant Président, il ne s’est pas résigné de rester ce qu’il est. Effectivement, lors des manifestations des gilets jaunes, sa sécurité rapprochée avait eu peur pour lui. Un risque que ses gardes du corps jugeaient inutile. Pour rappel, il avait effectué un bain de foule qui aurait pu lui coûter cher un 14 juillet. Une promenade que des médias ont pris la peine d’émettre leur analyse sur la décision du Président de la République. Les Gilets jaunes ont failli provoquer un énorme dégât. Mais il s’en est sorti indemne quoique les gardes du corps doivent redoubler de vigilance.

Le pire reste à venir


Lors du 22 avril dernier, L’Express évoque une autre situation. Pendant laquelle Emmanuel Macron était face à un danger. Même son épouse fut citée dans plusieurs magazines car elle serait inquiète pour lui. La peur qu’il inflige à ses gardes rapprochées devient insoutenable. Dans les mêmes colonnes de ce journal figure des témoignages remarquables. Dans lesquelles on peut lire que le Président de la République n’accorde pas assez d’importance aux menaces.

Effectivement, il met tout dans un même sac. Et ce n’est pas une très sage décision de sa part. Ceux qui veillent sur sa sécurité sont dépassés par l’attitude du Président qui ne se prend pas assez en main. Ainsi ses gardes du corps font un rapport détaillé de ce qu’ils vivent avec le Président en personne. Le danger ne provient plus seulement des Gilets jaunes actuellement. La géopolitique y jour pour beaucoup également surtout lorsqu’il a prit la partie contre la Russie. De plus, il reçoit davantage de lettres de menaces ce qui a amené la sécurité plus renforcée depuis décembre 2020.