Provocante, la journaliste Elise Lucet après être évincée fut calomniée. Elle a voulu apporter de la lumière dans toute cette histoire après son passage dans France 2. Elle est même montée sur le plateau de RTL pour rendre des explications ce 15 mai dernier. Taguée d’ « ingérable », elle ne le supporte guère car pour elle, son point de vue fut différent seulement. Invitée sur le plateau de RTL, Elise Lucet a répondu cash aux rumeurs qui circulent. La présentatrice de Cash Investigation a du fil à retordre.

Remise de la pendule à l’heure


Selon ce qu’a confié le Canard enchaîné, la journaliste de 57 ans se verra partir de chez France Télévisions. Sa réponse est sans appel : « Je n’ai jamais senti cela. J’ai eu le soutien de Delphine Ernotte, la dirigeante de France Télévisions et Stéphane Sitbon, son adjoint » pour bien souligner qu’elle n’a jamais « senti de menaces ».

Étant une journaliste d’investigation, elle est très coriace. Avec des enquêtes très difficiles à son actif alors qu’elle était déjà dans France 2, son caractère fut recherché. Elle a même souligné : « Je déteste la parano, je fais le travail avec mes équipes et pour le moment, on ne m’a pas jamais empêché de faire une enquête. La réalité, ce n’est pas ça »

Ferme et affirmée, quel charisme !


Quant à son « tempérament de feu », cela lui a valu des ennemis de grands patrons. Tellement ses reportages ont mis à découverts toutes les magouilles en affaires. « Je suis obstinée comme n’importe quel bon journaliste doit l’être, pas plus que ça ! J’ai du caractère et si j’étais un homme, ce serait une très grande qualité… Non ». Une remarque pointue et aiguisée comme elle sait le faire. D’ailleurs, lors d’une récente interview à propos de ses études en Normandie, elle lâchait : « Je n’étais pas vraiment un petit diable, mais je n’ai jamais aimé qu’on me dise : ‘C’est comme ça et ce n’est pas autrement’ ».

Elise Lucet a gravi petit à petit des échelons pour arriver là où elle en est aujourd’hui. Néanmoins, là où elle allait, elle brillait à chaque fois. Alors qu’elle n’avait que 20 ans, elle a intégré dans FR3 Caen avec Henri Sannier jusqu’en 1986. Puis elle marche avec Sygma TV et France Inter de 1987 à 1990. Ensuite, elle intègre l’Antenne 2 dans La Marche du siècle. Ensuite, elle présenta le journal d’information de France 3 en collaboration avec Paul Amar d’abord. Puis avec Autheman, pour le faire toute seule à la fin. Tellement de chemins pour basculer vers le journal d’information de France en 2005. Ce qui lui a valu chevalier de la Légion d’honneur par Christine Albanel en 2008. Encore plus de programme qu’elle présente mais ce qui est le plus polémique reste Cash investigations. Ce programme a ,en effet, fait le buzz depuis sa mise en place.