Acheter une maison à Saint-Tropez c’est un peu tirer le gros lot ! Malheureusement pour Eddy Mitchell, cet investissement ne semble pas lui être bénéfique. Bien au contraire, il semblerait que le terrain soit miné de quelques pièges.

C’est une triste nouvelle que le chanteur a décidé de révéler lors de son entretien auprès du JDD. Alors qu’il fait la promotion de son livre « Le Dictionnaire de ma vie », il en profite pour faire des confidences ahurissantes.

Eddy Mitchell, ce grand aventurier nomade


Avec une carrière internationale qui a brillé de mille feux, le chanteur de renom a toujours eu du mal à rester dans un seul endroit. Une attitude qui s’explique peut-être par le fait qu’il partait souvent en tournée et qu’il n’avait pas encore de pied-à-terre à l’époque.

C’est pour cette raison que le chanteur a décidé de s’acheter une maison à Saint-Tropez. Un coup de cœur qu’il pensait être une très bonne affaire et qui lui permettait de s’évader du rythme des grandes villes. Cependant, il ne s’attendait pas non plus à tomber de haut après s’être installé.

La fin du rêve pour Eddy Mitchell


Invité dans le « Journal du dimanche », Eddy Mitchell évoque ses regrets quant à  l’achat de sa maison à Saint-Tropez. Un investissement pas aussi judicieux que ce qu’il ne pouvait croire. Son gros souci : la faune locale !

L’affaire est peu commune mais ce sont bien les sangliers qui dérangent le chanteur. Les chasseurs refusent de les tuer à cause des écologistes et les propriétaires sont donc obligés de fortifier leurs maisons. Une dépense en plus dont se serait bien passé Eddy Mitchell !