L’annonce du nouveau confinement a fait de nombreux mécontent. Même si la démarche était toute justifiée, certains secteurs se sentent plus lésés que d’autres. Et cela s’explique d’ailleurs par cette guerre de « commerçants essentiels ou non » qui fait rage dans les médias depuis quelques temps.

Pour Disney, c’est une triste qui vient tout juste d’être annoncée par la direction. Les parents qui ont prévus de se rendre dans le célèbre parc d’attraction pour les fêtes de fin d’année ou pour les vacances à venir devront particulièrement lire cet article ! On vous livre tous les détails de cette annonce officielle.

Confinement : une guerre pour le secteur artistique ?


Alors qu’Emmanuel Macron donne les nouvelles mesures de protection, le secteur artistique n’est pas épargné. Bien au contraire, ces derniers sont les plus grandes cibles des fermetures. Restaurants, bars, librairies font partie des commerces qui seront obligatoirement clos pour le mois à venir.

Une situation qui a suscité de vives critiques de la part des artisans concernés. Pour eux, « ils sont sacrifiés » par l’Etat. D’autant plus qu’ils ne profitent d’aucune subvention de la part de l’Etat. Ces derniers sont nombreux à militer pour se faire entendre.

Disney, c’est la fermeture !


Au vu des consignes sanitaires imposées par l’Etat, il est normal que Disney ait décidé d’interdire l’accès au parc d’attraction. Une bien triste nouvelle en cette période de vacance de Toussaint où les familles sont normalement nombreuses à y affluer. Et le délai de fermeture pourrait bien s’allonger.

Selon certaines sources, les lieux ne seront ouverts que pour une courte période durant les fêtes de fin d’année. Cela à condition bien sûr que l’Etat le permette. Pour le reste, le parc d’attraction ne prévoit alors une réelle ouverture qu’en février de l’année prochaine. De quoi assurer la sécurité des enfants et parents qui circulent tous les ans sur place.