Delphine Wespiser en reparle de cet évènement marquant de sa vie. A cette époque précise, son grand-père était là avec elle. Ici Paris magazine a eu le privilège de relater des confidences de Delphine Wespiser. Puis elle se décide de raconter une partie de sa vie qui l’a traumatisé. Tenez-vous bien car cela s’est passé dans son enfance.

L’évènement en question


Delphine Wespiser est sorti de son silence avec Ici Paris magazine. Ainsi, elle raconte des faits qui lui sont difficiles à oublier. “Petite, je suivais à la trace mon grand-père, paysan, chasseur et éleveur d’animaux” Alors qu’elle est adepte de végétarien depuis des années. Puis elle poursuit : “Je vivais en Alsace entourée de cochons, de lapins… J’avais même tellement d’affection pour les lapins que je leur avais donné à chacun un prénom. Puis, ils disparaissaient…”

Ensuite, elle continue son récit que c’est un jour après les cours que tout a bousculé. “J’ai aperçu mon grand-père qui était en train de tuer un cochon avec ses amis. Une scène d’une cruauté absolue… ” Elle avoue que même après tant d’années, cela la touche encore. Car c’est cet évènement qui lui a mené au déclic de se battre pour la cause animale. Elle déclarait : “Si nous ne mangeons plus de viandes, nous évitons la mort et la souffrance à beaucoup d’animaux… J’ai fait le compte : : depuis vingt-cinq ans que je suis végétarienne, j’ai préservé la vie de pas moins de 12 000 animaux!’’.

Des remords qu’elle a eu dans Miss France


Delphine Wespiser fut élue Miss France en 2011. Alors qu’elle n’avait que 19 ans mais l’Alsacienne n’avait pas du tout imaginé la vie de stars comme elle a vécu. Effectivement, elle avait réalisé: “ Je n’avais pas l’ouverture d’esprit que j’ai aujourd’hui et du coup, je me sentais un peu… J’étais trop jeune, en fait. J’avais franchement 19 ans, donc je me sentais un peu déracinée”. Et elle a ensuite rajouté : “A 29 ans, ça serait formidable, parce que là j’arriverais à le vivre, mais à 19 ans, c’est hyper tôt quoi”. L’animateur Maxime Guény lui pose la question sur une soi-disant nostalgie de cette époque, elle a répondu que non.

“Pas du tout ! … parce que comme je le dis, ce n’est pas du tout la plus belle année de ma vie même si j’ai fait plein de choses et ça m’a ouvert à tout ce que je fais aujourd’hui, mais émotionnellement, je l’ai vécue très difficilement parce que j’étais un petit oisillon enlevé de son nid”. Cependant maintenant, elle se sent bien puis prépare un nouveau projet pour cette année. Delphine Wespiser affirme : “En ce moment ma vie se partage entre l’Alsace … et Paris … pour mes activités professionnelles. Je suis en train d’écrire un concept d’émission que je vais bientôt proposer. En 2021, il y a des choses qui vont bouger !”.