Alessandra Sublet est l’une des animatrices phares de monde audiovisuelle français. Entre autres, les téléspectateurs peuvent la retrouver sur TF1 sur différentes émissions dont C’est Canteloup tous les soirs après le journal télévisé. Grâce à son sourire légendaire, la jeune femme est devenue incontournable pour la chaine. Mais c’est également une femme au grand cœur. En effet, elle a décidé de s’allier avec d’autres célébrités afin de venir en aide à ceux qui sont dans le besoin. Pour connaitre les détails de cette histoire, ne ratez pas la suite de cet article.

Un mouvement en faveur des jeunes en difficultés


Il y a près d’un an, le monde découvre un nouveau virus qui fait des ravages sur son passage. Depuis, le bilan est lourd pour tout le monde. Chaque pays essaie comme il peut de se sortir de cette crise sanitaire sans précédent. Rien qu’en France, le coronavirus a fait plus de 80 000 morts en peu de temps. A cet effet, les conséquences de cette pandémie dépassent le simple stade sanitaire. Au-delà de la maladie, c’est une crise économique qui perdure depuis maintenant plus d’un an. Dans cette optique, plusieurs célébrités ont décidé de s’unir afin de tendre la main à ceux qui sont dans le besoin.

Pour ce faire, Alessandra Sublet n’a pas hésité à rejoindre le mouvement mis en place. En fait, il s’agit d’un mouvement qui vise essentiellement à aider les jeunes qui sont dans la difficulté à cause de la crise du Covid. Parmi les personnalités qui ont décidé d’aider, on retrouve notamment Bernard Laporte, président de la fédération de rugby. Ou encore Arsène Wen. Tger, ou Xavier Niel, directeur de Free. Tout cela pour vous dire que les célébrités qui ont adhéré à la cause viennent de tout horizon. Par ailleurs, les bénéficiaires du mouvement sont les jeunes qui doivent faire face à beaucoup de difficultés afin de survivre à cette crise liée au coronavirus. Le but étant de leur tendre la main afin qu’ils puissent continuer à se concentrer sur leur objectif.

Une situation déplorable pour les jeunes étudiants


Afin de se faire connaitre et surtout de se faire entendre, le journal Le Parisien a accepté de consacrer un article sur le mouvement. Pour le coup, c’est Alessandra Sublet qui joue les porte-paroles. « Nous devons faire face à la crise sanitaire la plus importante du siècle. Mais c’est aussi une crise économique et sociale qui en découle. D’autant plus que le virus semble s’éterniser sans que personne ne trouve véritablement la solution afin d’y remédier. Les jeunes sont les plus touchés sur le plan financier. Le risque est que ces derniers oublient leur véritable objectif puisqu’ils doivent avant tout survivre. »

Et l’animatrice renchérit de plus belle : « C’est le moment où jamais de soutenir nos jeunes. Ils sont l’avenir de notre pays dons aidons-les à rester focus sur leur but et leur attributions. Normalement, les jeunes doivent étudier, d’enrichir, se cultiver, s’aimer, interagir entre eux. Pour l’heure, on les empêche de faire tout cela. Pire, ils doivent se creuser la tête afin de se nourrir, se soigner et se loger. Si vous suivez les actualités, vous verrez que les files d’attentes sont de plus en plus longues auprès des banques alimentaires. Et le plus déplorable, c’est que nous y voyons de plus en plus de jeunes. Voilà pourquoi, nous voulons les aider. Car nous le savons la majorité d’entre eux ont perdu leur petit boulot qui leur permettaient de vivre convenablement au quotidien. »