Le discours du premier ministre Jean Castex a surpris bon nombres de français. En effet, personne ne savait le contenu de ces annonces. Notamment, les français étaient tenus en haleine face à des rumeurs persistantes de reconfinement en cette fin de mois de janvier. D’ailleurs, beaucoup de français affirment être mécontents de la manière dont le gouvernement gère la situation. Et on le sait tous, si cela continue, les conséquences seront irréversibles pour tout le monde. A ce moment-là, la situation économique du pays sera désastreuse au même titre que la situation sanitaire elle-même. Enfin, si ce ne sera pas pire…

Le chômage partiel : le retour ?


Tout le monde le dit, le monde semble s’être mis sur le mode pause depuis mars 2020. Et ce ne sont pas les dernières mesures restrictives qui vont changer la donne. Si le premier ministre s’est exprimé sur le sujet il y a quelques jours, les questions des citoyens sont nombreuses. Alors, certes il n’y aura pas de nouveau confinement pour cette fois, mais les mesures adoptées se sont plus restrictives. Et en ce début de mois de février, quid des vacances.

Néanmoins, nous avons pu rassembler quelques pistes de réponses sur le sujet. Selon Gabriel Attal, le gouvernement semble vouloir rallonger les vacances de février. Toutefois, la mesure n’a pas encore été adoptée, les discussions sont encore en cours. Mais si c’est le cas, alors qu’en est-il des enfants ? Devront-ils retourner à l’école ? Si non, que devront faire les parents ? Et le pire, c’est que le chômage partiel pourrait repointer le bout de son nez face à cette situation. Deux mots qui peuvent faire basculer la vie d’une famille en quelques temps à peine. Voilà de quoi accroître le stress des français qui ne savent plus sur quel pied danser en ce moment !

Quid des autres mesures ?


Lors de son intervention de la semaine dernière, Jean Castex n’a pas fait allusion aux vacances de février. Est-ce parce que la France avance petit à petit comme un enfant qui apprend à peine à marcher et fait un pas après l’autre ? Dans tous les cas, les chiffres des contaminations ne cessent d’augmenter. Le couvre-feu mis en place ne semble pas être une mesure efficace contre la propagation du virus. Ainsi, des mesures plus restrictives sont entrées en vigueur.

A cet effet, tous les contrôles sont renforcés. Tous les commerces de plus de 20 000 mètres carrés seront fermés. Et surtout les frontières demeureront fermées si les vols ne viennent pas des pays de l’Union européenne. Pour l’heure, le gouvernement français a jugé que ces mesures seront suffisantes par rapport à la situation. Par contre, si la situation ne s’améliore pas d’ici quelques jours, alors de nouvelles décisions seront prises. Attendons donc pour voir ce que les prochains jours nous réserve. En attendant, protégez-vous au mieux afin de pouvoir protéger les autres.