Le chanteur n’a pas pu être à Paris novembre dernier. Vu les restrictions sanitaires, il n’a pas pu sortir de l’aéroport. Évidemment, tous sont restreints de suivre les règles imposées à cause de la pandémie du coronavirus.

Un virus qui change tout !


David Hallyday l’a bien expérimenté il y a des mois. Il a raté par l’occasion son interview préétablie avec Libération. Ainsi, le journal a déclaré que le mari d’Alexandra Pastor fut : « chopé par le virus aux portiques de l’aéroport ». Sur la route du retour vers Paris, on lui interdit l’accès alors qu’il n’était qu’à l’aéroport. De nature « pacifique et consensuel », le chanteur de 54 ans rebrousse chemin. Libération poursuit qu’il « a dû se mettre au frais, dans sa villa portugaise » qui se situe à Faro. Lieu où il avait aménagé après avoir épousé l’héritière monégasque. Le journal continue sur cette lancée : « Il s’y était déjà cloîtré pour un confinement créatif au printemps ».

Le fils du taulier a dû attendre longtemps pour rentrer enfin dans son pays natal. Finalement, il n’a pu remettre les pieds à Paris que début 2021. David Hallyday a pris en conscience de la gravité de la situation causée par le Covid-19. Alors il comprend également les actions des agents aéroportuaires. Par ailleurs, dans l’émission L’info du Vrai sur Canal+, il déclare être rassuré de suivre les précautions. Cela afin d’éviter toute contamination. Il affirme donc : « Je fais gaffe un maximum, il faut : ça appelle aussi à penser aux autres ».

Un virus qui l’a beaucoup affecté


Ensuite, il a fait une croix sur les chaînes d’information car « la douleur (…) et la tristesse de ceux qui souffrent le plus » le touche profondément. Puis, il rajoute : « C’est anxiogène, et comme j’ai une petite nature hypocondriaque, je me suis dit : ce n’est pas le bon truc ».

Son dernier album sorti en novembre dernier est son quatorzième. C’est ainsi qu’il se débarrasse de son « trouble psychologique ». Qui s’est amplifié à cause du confinement et l’angoisse qu’il a générée. Grâce à son album, le fils de Sylvie Vartan offre un message d’espoir à ses fans. Puisque ces derniers souffrent également de cette pandémie du coronavirus. A travers ses chansons, David Hallyday apporte un peu de réconfort à son public. De plus il les amène à croire à la vie et leur existence pour un monde plus heureux lorsque cette crise sera terminée.