Il déclare sa relation amoureuse avec une célébrité et personnalité officielle. Une vie heureuse, être l’avènement de son nouveau film et la révélation du nom de son amoureuse. Les admirateurs s’excitent de savoir l’identité de cette dernière. Qui de nos jours se rappellent encore du premier spectacle de Danny Boon? Je vais bien, tout va bien porte un titre de révélateur qui est sorti en 1995. Pendant cette période, c’était encore des VHS pas des DVD. Cette tournée avait eu l’honneur de le mettre sur la scène. Depuis ce moment et jusqu’à aujourd’hui, il brille dans son domaine et aime guider ses amis comédiens. Des acteurs comme Frank Dubosc ou Kad Mérard.

Qui est cette belle inconnue ?


Dany Boon est un homme très sentimental. Effectivement, on se rappelle de son sketch Harlequin, champion de l’amour. La maison d’édition publierait un livre sur ses aventures avec la gent féminine s’il décidait d’en faire. En premier lieu, Sophie Hermelin avec qui il a eu son premier enfant, Medhi. En second lieu, il y avait Judith Godrèche et Noé son enfant. En troisième lieu, Yaël Harris, ils formaient une jolie et belle famille avec Eytan, Elia et Sarah. “8, rue de l’humanité” : le nouveau film de Dany Boon sur #Netflix, un long métrage, suscité du confinement. L’acteur explicite dans #RTLPetitMatin, “On a raconté ce qu’on a vécu”.

Dany Boon va de victoire en victoire au cinéma. Certainement, les Français ont pu remarquer son incroyable talent de réalisateur dans Bienvenue chez les Ch’tis. Sa maman de cœur admirait et aimait d’avoir pu adhérer à ce projet d’une grande splendeur. Il poursuit sa route en essayant d’atteindre son apogée. De ce fait, quelques personnes le blâment le fait qu’il soit toujours le héros de ses films. Pourtant, on constate tout le temps, que le ballon arrive toujours dans les buts. Donc, pourquoi devrait-il s’en passer? D’ailleurs,il est suscité pour discuter de l’avènement de son nouveau bébé, il en jouit de ce moment pour faire passer un message à sa nouvelle conquête.

Un lien fusionné!


– Blonde d’Andrew Dominik avec Anna de Armas
– 8 Rue de l’humanité de et avec Dany Boon
– Beckett avec John David Washington et Alicia Vikander
– Concrete Cowboy avec Idris Elba
– Munich avec Jeremy Irons

Dany Boon explicite à ses spectateurs de quelle manière était venue cette inspiration de faire un long-métrage. C’était à l’époque du premier confinement que tout avait commencé. “J’étais chez moi avec Laurence et les enfants, et on a commencé à rencontrer les voisins, faire des pots, des bouffes, des barbecues”. De manière habituelle, il s’inspire de sa vie du quotidien. Que ce soit les bons ou mauvais moments, il arrive toujours à les retranscrire de nouveau pour faire un film. “Je me suis dit qu’il fallait écrire. C’est fou, car personne ne se connaît et d’un seul coup, on se croise”.

Laurence Arné et Dany Boon font connaissance pour la toute première fois sur le tournage de l’un de ses films. En effet, ils étaient en couple dans les films. Néanmoins, il faudra patienter trois ans pour que cette histoire devient vraiment une réalité. Il a une déclaration à faire au moment où il l’invite pour la suite de Radin. En cette période, son mariage avec Yaël Harris s’envole en l’air. Pourquoi ne pas s’engager définitivement à la réalité plutôt qu’au scénario ?