Décidément, l’année 2020 ne va pas du tout pour Cyril Hanouna ! Le présentateur vedette de TPMP n’arrête pas d’accumuler les soucis et son émission en paie elle aussi les frais.

Après avoir menacé de changer toute son équipe, c’est une toute nouvelle situation qui fait le buzz concernant l’émission. En effet, il semblerait bien que l’animateur soit au bord du gouffre. On vous dit tout !

Cyril Hanouna dans une spirale inéluctable


Après son fameux canular jugé homophobe en 2017 par le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel), Cyril Hanouna a multiplié les ennuis. C8 avait déjà demandé une annulation de la décision. Cette dernière a alors été confirmée il y a peu par le Conseil d’Etat. L’amende de 3 millions d’euros est donc toujours d’actualité.

L’animateur a cependant d’autres chats à fouetter car TPMP accuse cette année la pire rentrée depuis sa diffusion avec une chute de presque la moitié du nombre de téléspectateurs. Une véritable descente aux enfers pour Baba, qui tente de rester positif dans ses posts sur Twitter alors que la vérité est toute autre d’après un « producteur concurrent ».

Cyril Hanouna, un roi désavoué par ses fidèles


Selon le Parisien, cette baisse de popularité de TPMP a aussi été causée par l’annonce non respectée par C8 et Cyril Hanouna. Ils avaient en effet prévu trois émissions : TPMP, BTP et A prendre ou à laisser pour finalement mettre BTP en prime time access le vendredi soir. Le roi serait-il en train de se faire désavouer par ses fidèles, qui estiment avoir une « overdose de Cyril » ?

Une des raisons principales à cela pourrait être la déclaration faite par Baba quand il a dit : « des dessins comme ceux de Charlie Hebdo mettent de l’huile sur le feu… ». Un point de vue que bon nombre de téléspectateurs n’ont pas digéré et qui les a poussés à bouder TPMP. Nombreux sont en effet les fans de l’émission à prôner le droit au blasphème.