Paris : la capitale de la France. Pour le moment, tout le monde attend de savoir quelles sont les nouvelles mesures adoptées par le gouvernement. Cependant, les parisiens se posent beaucoup de questions. Sans doute plus que les autres régions ou autres villes de l’Hexagone. En effet, depuis quelques jours, nous avons pu constater une montée fulgurante des chiffres sur la contamination dans la Ville Lumière. A tel point que certains parlent carrément de troisième vague. Faisons ensemble le point sur la situation sanitaire d’aujourd’hui.

Des chiffres alarmants ?


Il y a quelques jours, le président prenait la parole pour faire part de son inquiétude sur les taux d’incidence. D’après les dernières nouvelles, ces derniers sont en constante hausse depuis peu. D’ailleurs, la région niçoise est de nouveau confiné depuis le week-end dernier et ce, pour une durée de 2 semaines. De même, la Moselle a de quoi s’inquiéter face à ces derniers chiffres. Ainsi, de nombreuses régions retiennent leur souffle et attendent la décision du gouvernement quant à leur sort. Selon nos sources au sein de la présidence, l’Ile-de-France est au cœur de toutes les discussions pour cette semaine. D’après nos informations, la comparaison avec les Alpes Maritimes a été évoquée. Donc, il faudra s’attendre à toute éventualité. Alors, est-ce que ce sera un durcissement des mesures restrictives ? Ou alors, le gouvernement adoptera-t-il la solution extrême à savoir un nouveau confinement ?

En ce qui concerne la région parisienne en particulier, les chiffres sont en effet alarmants depuis une semaine. Effectivement, tous les jours, les chiffres augmentent. Ce qui rend l’agence régionale de santé très pessimiste. Le pire, c’est que c’est la variante anglaise qui est en train de faire des ravages en ce moment dans notre pays. Désormais, tout le monde sait que cette variante britannique est plus contagieuse et plus meurtrière que la première forme. De plus, nous ne savons pas encore exactement si le vaccin est efficace contre cette nouvelle forme. Et cette hausse ne concerne pas seulement la région de la capitale.

Vers un reconfinement national ?


Actuellement, 67% des lits sont occupés en milieu hospitalier. Quant aux taux d’incidence, il était de 261 pour 100 000 habitants le 22 février dernier. Remarquons que ces chiffres concernent Paris et ses périphéries. Ce qui la propulse à la première place eu égard des autres régions de la France. Le Val-d’Oise la suit de très près avec 256,2 et le Val-de-Marne 254,3.

A la lumière de ces dernières statistiques, le gouvernement doit absolument prendre des décisions. Pour l’heure, nul ne sait ce qui se sera décidé au sein du prochain conseil des ministres. Toutefois, nous pouvons émettre quelques hypothèses sur le sujet. De toute façon, Emmanuel Macron n’aura le choix qu’entre un confinement national ou un confinement au niveau des régions les plus touchées. Alors, les mesures mises à jour seront dévoilées d’ici quelques jours. En fait, tout dépendra de l’évolution des courbes en ce qui concerne la maladie. Quoiqu’il en soit, nous resterons en alerte afin de vous donner les dernières nouvelles sur le sujet.