C’est en 2003 que Clotilde Courau intègre la famille royale de Savoie. Une étape importante dans sa vie qui lui permet de devenir Princesse. Mais contrairement à Meghan Markle qui fait honte à la royauté britannique, la jeune femme est une véritable fierté.

Une belle intégration qui s’explique sûrement par ce statut inédit que la jeune femme avait déjà à son arrivée dans la famille. Quel est-il ? On a retracé le parcours de la Princesse Clotilde pour vous !

Clotilde, une grande voyageuse !


Bien qu’elle soit née en 1969 à Paris, Clotilde Courau a passé de nombreux à moments à sillonner le monde. Elle découvre d’ailleurs l’Egypte et le Bénin en compagnie de ses sœurs. Mais cette famille soudée n’arrivée pas à la garder en place. La jeune femme n’était pas encore majeure lorsqu’elle enchaînait déjà les petits travaux à gauche et à droite.

Sa force de caractère lui permettra par la suite d’intégrer le monde du grand écran et elle devient une actrice de renom. Mais sa célébrité  ne sera effective que lorsqu’elle se mariera avec le Prince Emmanuel-Philibert de Savoie. Un grand amour qui lui fait découvrir la vie de princesse.

« Une famille aristocratique » !


Ce que l’on ne savait pas jusque-là, c’est que Clotilde n’était pas une simple « roturière » qui vit un conte de fée ! La jeune femme est en effet issue de la famille de Pontavice des Renardières. Si le nom n’est pas très connu, c’est bien parce que sa famille détient sa place dans la noblesse dans le 15ème siècle.

Alors qu’elle est interviewée par l’ « Express Style », la jeune femme dévoile des pans de son enfance. Pour elle, c’est une expérience inédite puisqu’ « elle arrête l’école vraiment trop tôt ». Elle n’en garde toutefois pas de mauvais souvenir car c’est même une période dont elle est fière.