Malgré sa ligne parfaite, les bruits de couloir sur la grossesse de Charlène de Monaco ne cessent d’être colportés.

Charlène de Monaco, de nouveau enceinte


L’hebdomadaire allemand Neue Welt a consacré un dossier à Charlene de Monaco où il parle de sa nouvelle grossesse. Des lignes intitulées « Un bonheur secret » se référant au nouveau royal baby. Chose qui semble pourtant impossible vu les grands exercices physiques exécutés par la princesse à la mi-septembre. En effet, elle a participé à la compétition de water bike organisée par sa fondation pour la prévention des noyades. Le point de départ de la course était en Calvi en Corse et elle se déroulait sur 180 km. Lors des épreuves, deux équipes s’opposaient. Serenity, diriger par Charlène de Monaco et Notorious l’équipe de son frère Gareth Witstock.

Notant que ce dernier est aussi le secrétaire général de la Fondation Princesse Charlène de Monaco. Vraisemblablement, c’est l’équipe de l’épouse du Prince Albert II qui a finalement gagné la course. Une victoire après 22 heures et 33 minutes d’acharnement, soit 14 minutes de moins que Notorious.

Elle gagne la course pour sa fondation


Bien évidemment, à la fin des épreuves, la mère des jumeaux s’est jetée dans les bras de son mari. Selon l’hebdomadaire Ici Paris la princesse tremblait de joie d’avoir gagné la course avec son équipe. Raison pour laquelle elle cherchait le réconfort auprès de son cher et tendre. De plus, une séance de vélo marin de 180 km n’est pas facile. « Je suis une maman, j’ai des devoirs envers mon pays, j’ai parfaitement conscience du caractère un peu… hors norme de cette aventure », s’exprimait la princesse. Notant que pendant cette course, son binôme était absent, car il avait fait l’objet d’une plainte d’agression sexuelle.