Les rumeurs augmentent que la chanteuse de 78 ans serait soi-disant une sans domicile. Charlotte Goya a voulu rétablir la vérité auprès de Voici.

Chantal Goya explique sa situation.


Après tous les ragots sortis sur elle, elle sortit de son silence. Elle explique que suite à la pandémie du coronavirus, elle traversait une rude période. Mais aussi qu’elle avait perdu son appartement et il lui fallait déménager. Qui donc pour l’accueillir que sa fille. Tout en disant : « On raconte que je suis dans la rue, que je suis SDF. Ça ne veut rien dire du tout, ce n’est pas vrai ». Malgré ses tristes expériences, elle a voulu noter que même si financièrement, elle est instable, elle n’est pas SDF.

Et comme tout le monde, elle continua en disant qu’il lui arrive de déménager. Et qu’au mois de septembre dernier, ils avaient décidé de prendre un appartement avec Jean-Jacques. Mais entre-temps, l’appartement en question fut vendu. Ensuite, le Covid est arrivé suivi de près par le confinement. Ce qui leur valait de rester tranquilles pour un bon moment et de profiter du lieu où ils sont.

La chanteuse fait des aveux sur sa carrière


Devenir chanteuse n‘était pas le but de Chantal Goya. Chanter lui importait peu. Puisque dans sa jeunesse, chanter était l’idée de Jean-Jacques Debout, son compagnon. Une idée absurde à l’époque. Qu’elle rajouta : « Je ne voulais pas chanter ! ». Mais son compagnon l’emmenait toujours au studio d’enregistrement malgré ses supplices. Ces dernières se référaient à l’idée de ne plus poursuivre.

Être connue n’était pas sa priorité, elle envisageait juste une vie paisible. Ce n’est seulement lorsque Joe Dassin lui apporta son aide et ses conseils qu’elle a eu le déclic de devenir chanteuse. Chantal Goya passa donc d’une simple chanteuse à un modèle pour beaucoup de personnes. Celle qui autrefois interpréta Pandi Panda magnifiquement bien.