Ce mardi 14 janvier fut le cinquième anniversaire de la mort de René Angélil, mari de Céline Dion. Le producteur était décédé à cause d’un cancer de la gorge en 2015. Une blessure profonde qui a plongé la star dans le vide total.

Céline poste un message très émouvant sur les réseaux sociaux pour rendre hommage au grand René Angélil !


Céline Dion a utilisé son compte Instagram  pour saluer la mémoire de son défunt mari en publiant un message poignant : « René, 5 ans déjà… Tu nous manque tellement. Nous avons besoin de toi plus que jamais, pour que tu nous guides, nous protèges et que tu continues à veiller sur nous. Je prie pour que ton amour resplendis sur le monde entier, pour tous ceux qui, en cet instant précis, vivent des moments assez difficiles. Tu es restera dans nos cœurs pour toujours. Nous t’aimons». Signé par Céline Dion ainsi que ses enfants, René-Charles, Nelson et Eddy, le message est accompagné d’une photo de deux mains enlacées face à la mer.

La grande star tient le coup et fait de son mieux pour avancer !


Le souvenir de René Angélil hante encore la vie de la chanteuse québécoise. En 2019, elle se confiait. Elle annonçait dans les colonnes du journal Le Parisien, suite à la sortie de son dernier album Courage : « Je tourne la page, j’ai l’impression d’avoir une nouvelle vie, une nouvelle profession. Je n’aurais jamais imaginé cela ». Le titre de son album n’est pas le fruit du hasard. Il parle des épreuves qu’elle a dû traverser avec sa famille : « « Courage » c’est la tragédie que moi, mes enfants et ma famille avons vécu au départ de René ».

Elle souligne alors : « démontrer à mes enfants qu’ils ont du courage, comme leur papa et leur maman ». Céline s’exprime ouvertement sur son deuil : « ça a été dur de voir partir mon chéri, et cela a été encore plus difficile de le voir agoniser. Je ne veux pas que l’on pense que René « menait Céline par le bout du nez ». J’étais, je suis et je serai toujours sa chanteuse favorite. Sans arrogance. Mais savoir qu’il ne souffre plus, j’ai comme l’impression d’avancer».