Mener une vie de star n’est pas chose facile ! Très souvent, nos peoples sont victimes de rumeurs qui dépassent l’entendement ! Dans le cas de la chanteuse Céline Dion, les potins fleurissent à vue d’œil. De plus, les drames qui se sont succédé dans la vie de la chanteuse n’arrangent en rien !

L’ombre de la mort poursuit Céline


Comme beaucoup de monde, Céline Dion commence à devenir fou par rapport à cette situation. D’un naturel hyperactif, la chanteuse a très mal vécu la période du confinement. Le fait d’être loin de son public est très pesant pour elle. Du coup, l’artiste est très triste de subir une telle situation. À l’exemple de beaucoup d’autres, l’épidémie de coronavirus a eu des conséquences irréversibles sur ses affaires. Malheureusement, ce n’est pas le pire puisque c’est le mental qui finit par être attaqué de cette interminable attente.

Et comme si cela n’était pas assez lourd à porter, la Québécoise a vécu un autre drame cette année. En effet, en début d’année, ses fans apprennent que la mère de Céline est décédée. Décidément, l’artiste est suivie de près par l’ombre de la mort. Pour rappel, elle avait déjà perdu sa nièce en 1993. Puis, il y a quelques années, c’est son mari René Angelil qui meurt à son tour.

Une trahison mal digérée


Plus récemment, la maman de 03 enfants est confrontée à un autre problème. Il ne s’agit pas de la mort cette fois, mais d’un souci tout aussi douloureux ! Après la mort de son mari, qui était aussi son manager, Céline engage Rob Prinz pour gérer son business. La star fait totalement confiance à ce nouvel agent. Mais voilà, l’homme estime que Céline la dupe depuis des années ! Rob Prinz, épaulé du label ICM Partners, se sentent lésés, car il parait que la chanteuse ne les aurait pas payés correctement ! D’après eux, depuis 2017, ils devaient toucher des commissions que la star ne leur a pas versées. Dès lors, si la situation traîne, ils peuvent porter l’affaire devant un tribunal !

Céline Dion n’a pas attendu bien longtemps avant de s’exprimer sur le sujet ! « Jamais René n’aurait lésé qui que ce soit. Il faisait toujours attention à ce que chacun soit payé convenablement par rapport à son travail. M. Prinz et ICM ont dévoilé des points confidentiels sur le contrat qui me lie à AEG. C’est clair, ils m’ont trahi ! ». Du reste, la justice a tranché : la chanteuse doit reverser 1,5 % de son salaire brut touché sur ses concerts à las Vegas ! Une somme qui avoisine les 13 millions de dollars !