L’année 2020 fut une année très éprouvante également pour Carole Bouquet. De nature très active, elle a failli devenir dépressive à cause des confinements de ce coronavirus. La pandémie n’a épargné personne sur son passage. Effectivement, Carole Bouquet a vécu difficilement cette distance due aux restrictions sanitaires. Surtout elle devait rester loin de ses petits-enfants, ce fut un calvaire… Passer tous ses longs mois en solitaire, lui a remémoré de terribles souvenirs.

Une année qui commence mal


D’autant plus que cette nouvelle année 2021 commence mal pour la comédienne. Car elle a dû se faire à l’idée que ses enfants ne s’entendent pas bien. Elle est très connue étant très proche de ses enfants mais aujourd’hui leurs problèmes deviennent les siens. Effectivement, ses problèmes lui donnent tellement de tourments. De plus, elle ne sait plus où se donner de la tête. Sa vie semble la tasser que son moral est à plat.

Dimitri Rassam, son fils marié à Charlotte Casiraghi, l’héritière monégasque fait face à des difficultés conjugales. Effectivement, il ne reste que peu de temps avant que le couple se déchire… Il semblerait déjà que la fille de Caroline de Monaco a demandé un divorce, selon Ici Paris magazine. Les confinements avaient terriblement affecté leur relation de couple. Certains ont essayé de faire passer le temps pendant ces périodes. Puis pour les autres, ces périodes ont creusé le gouffre entre le couple. En raison des activités redondantes, les tensions engendrées par la crise sanitaire. Beaucoup de couples n’ont pas supporté ces circonstances, ce fut un réel combat.

Une sensibilité à fleur de peau


Cependant ce couple ne sera pas seulement soutenu par la mère de Charlotte Casiraghi. Caroline de Monaco aurait piqué une crise dans le mariage de son gendre. Pour elle, c’est inconcevable que ce mariage en question soit terminé. La réputation de la famille princière en dépend. La sœur aînée d’Albert de Monaco apportera le soutien nécessaire pour faire durer ce couple. D’une autre part, un dossier fut dernièrement sorti sur la vie de Carole Bouquet par France Dimanche. Cette actrice émérite du petit écran a accepté d’évoquer une partie de son enfance. Effectivement elle a stupéfait plus d’un, car elle a enduré des difficultés intenses à cette période. Surtout venant de son père, ils se sont peu communiqués et n’y avait pas tant de tendresse. Un homme qu’elle a défini comme « très froid et peu bavard ».

Malgré son apparence, cette comédienne de renom est vraiment sensible. Elle a même indiqué chez France Inter: « Plus d’une fois, j’ai failli mourir à cause des mots des autres. En effet, ça peut être extrêmement violent. Quand on est jeune, on peut prendre pour argent comptant ce qui est dit. On ne comprend … un triple langage. » Par ailleurs, orpheline de mère dès son plus jeune âge, son rapport père-fille n’était pas des plus tops. Très émotionnée, elle a avoué : « On dinait ensemble et pas un mot était échangé entre mon père, ma sœur et moi ». Puis elle a tenu à préciser que le cinéma fut le chemin qui l’a mené à son épanouissement. Ensuite lui a donné sens à sa vie. De nos jours, elle prend goût à la vie grâce à sa passion. Son talent est incontestable si bien que tout le monde le reconnaisse.