Après quelques années au pouvoir, la notoriété et la popularité d’Emmanuel Macron ne cesse de descendre au plus bas. Le problème réside dans le fait que ce manque de popularité se ressent forcément sur son entourage .

Dernièrement, son épouse Brigitte Macron a subit le revers de cette situation en perdant face au gilet jaune qui l’insultait. Il y a quelques temps, c’est la fille de cette dernière Tiphaine Auzière qui fut lynché sur Twitter juste pour avoir soutenu l’idée de son beau-père .

Critiquée pour la forme mais pas le fonds


Tiphaine Auzère la fille de Brigitte Macron est la nouvelle éditorialiste de Julian Bugier sur Europe 1, il y a quelques jours. Lors de sa présentation, le journaliste a juste annoncé qu’elle est une avocate et une femme engagée. La fille de la première dame annonçait alors qu’il est judicieux de se sacrifier pour le bien de tous. Elle veut dire de cette manière que le couvre-feu serait un mal pour le bien commun .

Malheureusement, cette prise de position n’a pas été aux goûts des autres personnes. Dans son discours, Tiphaine a d’ailleurs utilisé plusieurs expressions jugées brossant les décisions du gouvernement dans le sens de leurs poils. Et pourtant, les arguments prises en compte par l’avocate sont effectivement des idées bien fondées.

Un lynchage sur les réseaux sociaux


Pas content d’être mené en bateau par Julian Bugier, les auditeurs se sont rués sur les réseaux sociaux. Les internautes se sont donnes à cœur joie de la démolir sur Twitter. On y trouvait plusieurs propos haineux concernant cette prise de parole de Tiphaine Auzère.  » Elle est venue enfoncer le clou, la belle-fille ????  » écrivait certain.

D’autres enfoncent un peu plus fort en se demandant:  » Vu son lien avec Manu Ier, a-t-elle le droit de s’exprimer dans les médias comme ça ? « . Finalement, Julian Bugier est venu donner plus d’éclaircissement sur le Figaro pour arrêter cette tuerie sur la toile. Il a tenu à expliquer que Tiphaine a le droit de se prononcer comme chaque individu.