Brigitte Macron est malmenée de tout côté. Sa popularité n’a d’ailleurs pas suscité que de la sympathie. En effet, la Première Dame se serait fait de nombreux ennemis au fil du temps.

Étant la première conseillère d’Emmanuel Macron, son épouse gêne certaines personnes autour du président de la République. De cette gêne provient une sorte de mésentente avec certaines personnalités. Ces derniers n’hésitent pas à organiser des machinations pour l’évincer.

Une conseillère omniprésente


L’avantage d’être le ou la conseillère de son conjoint réside dans le fait de pouvoir parler boulot même sur les oreillers. Brigitte Macron profite de cette situation avec son mari. Vu leur situation matrimoniale, le président de la République la met au parfum de toutes ses décisions. Même si l’ancienne professeur de français n’a pas goût à la politique, elle épaule son mari autant que possible.

De cette manière, Brigitte Macron est toujours au courant des faits à l’Élysée. En plus, la maman de Tiphaine s’implique toujours d’une manière à aider son mari. Ainsi, certaines personnes autour du président se voient inutile face à elle. Elle est en effet présente sur toute les fronts. D’autant plus qu’elle arrive à encaisser chaque coup bas qu’on lui porte.

Une première dame quasi-intouchable


On dit souvent que sans l’intervention et les idées de Brigitte Macron, son époux n’aurait pas accédé à la magistrature suprême. En fait, Emmanuel Macron a prévu de se porter candidat à la présidentielle pour 2022. Par contre, sa femme n’a pas accepté cette idée et l’a aidé à atteindre son objectif 5 ans plus tôt. Ainsi, le président doit effectivement sa place à sa femme. Il est évident dans ce cas qu’il tient à elle plus qu’à d’autres.

Ismaël Emelien et consorts ont appris cela à leur dépend. Ces personnalités politiques ont d’ailleurs essayé d’écarter la première dame de l’affaire de son mari. Certaines rumeurs parlent que ces derniers ne rêvent que d’une chose : « qu’elle meurt » ! De cette façon, ils peuvent agir à leur guise dans le Palais . Malheureusement pour eux, le président de la République n’a pas accepté cette situation. Ainsi, les politiciens furent obligés de plier bagage au profit de l’épouse.