Nous vous rappelons un épisode du couple Macron. Brigitte Macron et son époux auraient connu quelques désaccords.

Dans son livre intitulé Président cambrioleur, Corinne Lhaïk fait allusion à un moment de fâcherie entre le président Macron et la première dame. Cela s’est déroulé l’été où Emmanuel Macron se préparait pour un déplacement au Liban. Paris Confidences qui rappelle cet épisode qui décrit Brigitte Macron comme «une femme de fer ».

Un week-end en solo !


Le magazine précise que lorsque le président de la République s’est rendu en août 2020 au Liban pour «une seconde visite dans le pays trois semaines après l’explosion du port de Beyrouth, il était bien seul». «Durant le week-end, il a tout fait pour que son épouse l’accompagne. Deux jours sans elle, c’est l’équivalent d’une éternité, il insiste, il sait y faire. Mais elle a pris sa décision», indique Corinne Lhaïk.

D’après la cellule diplomatique de l’Élysée qui s’était chargé des déplacements au Liban du président de la République, ce n’est que la veille qu’Emmanuel Macron aurait adressé à Brigitte Macron l’invitation. «Une vraie invitation ! La prochaine fois, ils tâcheront de prévenir plus tôt », peut-on lire comme commentaire.

Brigitte Macron : une grande dame au cœur tendre !


La dame de poigne aurait prévu de se rendre plus tard dans la ville sinistrée au nom de sa fondation pour l’hôpital. Un rôle qu’elle prend trop à cœur et qu’on constate avec son dernier geste envers une famille. Effectivement, Brigitte Macron qui est très à cheval le début de l’année sur l’opération Pièces jaunes a accepté de devenir marraine de jumelles, Lou et Elena, atteintes de leucémie lymphoblastique de type B.^

C’était au cours d’un entretien en vision qu’elle avait avec des familles d’enfants hospitalisés à Clermont-Ferrand. « Nous étions en conférence par téléphone. Brigitte Macron nous a demandé de nous présenter. On a parlé de notre histoire, nos problèmes, nos espoirs », ont expliqué au début les parents, Marion Sommier et Grégory Coston dans Le Progrès.

« Au cours de la discussion, on lui a proposé d’être la marraine d’une de nos filles. On pensait qu’elle allait y réfléchir. Mais non ! Elle a accepté sur le champ. Elle nous a dit : « Oui, avec grand plaisir. Mes petits-enfants sont grands et je n’ai plus de bébés autour de moi ! » Tout le monde a applaudi.C’était incroyable ! », ont-ils ensuite indiqué, émus.