Une légende dans le monde du business. Bernard Tapie, actuellement malade, se bat contre une maladie qui pourrait le mettre à terre. Avec le caractère résistant de la maladie, Bernard Tapie se remet en question. Entre des instants où se situent des événements de joies et de tristesses.

Bernard Tapie une vie en dents de scie


Environ dans les années 90, il a atteint son plus haut potentiel, d’être au sommet. Il sera toujours allié à l’Olympique de Marseille, Bernard Tapie a une grande détermination. Effectivement, l’ancien dirigeant d’Adidas était à la tête d’un grand empire. Mais la roue a fini par tourner et tout d’un coup toute sa fortune s’est effondrée. Qu’est-ce-qui s’est passé alors ? Est-ce qu’il était tellement affamé où bien trop confiant à propos de sa réussite ? Puis cela a fini par lui tomber dessus ?

Mais Soldatlouis fait le point ! Tout le monde sait qu’on pourrait être brûlé à force de jouer avec le feu. On se rappelle même que Bernard Tapie aurait pu être un politicien sans ces grabuges financiers. Avec Jean-Marie Le Pen, il a été d’accord sur un point. Même adversaires, tous deux n’ont pas apprécié la façon de Paul Amar durant le journal télévisé. Et c’est le présentateur qui en prend un coup.

Bernard Tapie : Des révélations bouleversantes


Il fut accusé de corruption et d’autres actes malsaines puis jugé et condamné. Mais la détermination et la motivation de Bernard Tapie lui fait faire le tour des plateaux des télévisions. En vue laver son honneur et pour se faire comprendre qu’il était victime d’une injustice scandaleuse.

De plus, Bernard Tapie fut victime de plusieurs cancers. Ainsi il a subi des transformations physiques et mentales. Lors de son passage dans l’émission Sept à Huit sur TF1, il a dévoilé que le méthodes traditionnelles ne lui font rien. C’est pourquoi il a ainsi décidé de se lancer dans les tests cliniques. Même s’il n’a plus que sa famille et quelques amis pour le soutenir. Sauf que cette crise sanitaire apporte une grande instabilité dans tous les domaines.
Si d’habitude le moral est défini comme source d’espérance, pour Bertrand Tapie, c’est le contraire. Phocéa qui était utilisé en tant que « ponton d’amarrage » en 1982 rencontre de graves problèmes.

Bernard Tapie : La double peine


Le bateau, qui lui servait de refuge a subi d’énormes dégâts à cause d’un feu. Il n’en reste plus rien selon les autorités même s’ils ont tout essayé. Ensuite ils ont déclaré que les conséquences ont été dévastatrices. Bernard Tapie assiste à sa triste fin et tragique. Même épaulé par sa famille et ses fidèles amis. Il était dévasté, et pourrait plonger dans une très vaste dépression nerveuse.

Sensible comme jamais, il a le cœur brisé, tellement, le mal le ronge de l’intérieur. Avec une longueur de soixante-quinze mètres, son Phocéa, lui apporte une souffrance. Le fait de penser et d’imaginer, tellement il a mal qu’on ressent presque sur nous les sensations de ses souffrances. Actuellement, il essaie de se retenir en pensant à ses plus beaux souvenirs. Sur ce navire de 75 mètres de long. Même sans pouvoir, cet homme se fera encore parler de lui.