C’est la nouvelle qui est devenue virale sur le web en à peine quelques heures. Effectivement, nos collègues de RFI ont déclaré malencontreusement aujourd’hui le décès de beaucoup de stars. Évidemment, les réactions ont été très nombreuses sur les différents réseaux sociaux. Très mal à l’aise face à situation, la rédaction de la radio s’est excusée même si la faute a déjà été commise.

Des excuses auprès du public et des personnalités


« Les nécrologies ont été publiées suite à un problème technique. Nous faisons notre possible afin de rétablir ce souci monumental. Nous nous excusons auprès des personnes citées ainsi qu’à tous ceux qui nous suivent. Merci de continuer de nous faire confiance. » Voilà le contenu des excuses publiques présentés par RFI.

Parmi les cités : Line Renaud, Laurent Fabius, Alain Delon, Lionel Jospin, Bernadette Chirac, Bernard Tapie ou encore Pierre Belmondo. Une erreur des plus dérangeante et très mal placée. La famille des personnalités en question sont très remontées face à ses déclarations mensongères. Ils mettent en exergue l’irrespect total de la situation.

Les proches des stars en colère contre les journalistes


«Franchement, certains journalistes n’ont aucune limite ! » a répliqué le petit-fils de Bernard Tapie. En effet, le grand-père de Stéphane Tapie souffre d’un cancer métastasé. Un lourd et long combat contre la maladie qui a affaibli au plus haut point l’homme d’affaire. Néanmoins, il continue de se battre avec ardeur et force face au cancer.

« Ne vous inquiétez pas, je vais bien… Je ne suis pas le plus à plaindre. Près de mon lit, il y a une jeune maman qui a 37 ans et qui se bat contre une tumeur au cerveau. » déclare la personnalité. Cette déclaration a été faite pour ramener le calme autour de sa maladie. Actuellement, l’homme essaye un nouveau traitement expérimental pour vaincre son cancer généralisé.

Pourtant, l’ex numéro un de l’OM n’en est pas à son premier buzz. En effet, bien avant RFI, plusieurs médias avaient déjà publiés sa nécrologie alors que monsieur est encore bel et bien vivant. « A l’image du quotidien Le Monde ou encore la chaîne de télé l’Equipe, la rédaction de RFI ont rapidement présenté leur excuse » confie Voici