Bénabar, en pleine promotion de son album Indocile heureux, a dévoilé son lien d’amitié avec Renaud. Et il en profite pour donner de ses nouvelles.

Sorti le 29 janvier dernier, l’album Indocile heureux du grand chanteur est un chef d’œuvre fait d’ironie et de poésie. Un art qui fait du bien en cette période plutôt morose et toujours anxiogène. Sur des airs convaincants, l’artiste y parle avec humour des Filles de plus de 40 ans. Mais aussi des gens ordinaires tels Jack et William, les deux Dalton du milieu auxquels on n’accorde point d’importance. Y en a plein. Il parle aussi des enfants qui grandissent trop vite, des amours du passé (Tous les divorcés)…

Bénabar : le show-biz parisien n’est pas son truc !


L’opportunité pour le chanteur de faire une confidence, comme il l’a récemment fait au micro de Télé-Loisirs. Souvenez-vous : il se moquait gentiment de son épouse Stéphanie. Sacré Bénabar. Il revenait sur période angoissante du premier confinement, confiant qu’il avait eu peur de finir en jogging sale, dans son canapé, en train de manger des chips devant BFMTV toute la journée !

Ce mardi, il en a parlé à nos confrère. Bénabar a la chance de partager sa vie entre la banlieue parisienne et le Lubéron dans le Sud de la France. Une occasion pour lui de prendre l’air et du recul également. « J’ai établit un changement dans ma vie personnelle et dans ma vie personnelle. Mais j’ai quitté Paris depuis longtemps. Le petit show-biz parisien ne m’a jamais été mon truc et c’est réciproque », reconnait-il.

Bénabar : il raconte de bons moments passés avec le chanteur Renaud !


C’est un autre qui, en Provence, s’éloigne du « show-biz parisien », c’est le chanteur Renaud, dont Bénabar est proche tant sur le plan amical que géographique. L’interprète de Morgan de toi, qui avait est apparu par surprise dans 50′ Inside, se détend depuis des années dans la petite ville provençale de L’Isle-sur La Sorgue. Bénabar lui rend très fréquemment visite et a donné des nouvelles rassurantes de son acolyte après son hospitalisation à l’automne dernier.

« Renaud va bien, franchement », affirme Bénabar. « Quand je me trouve à Gordes, on se voit très fréquemment, car on est quasiment voisins et on a plein de choses en commun. On mange ensemble, on chante des vieilles chansons. Il a connu des moments plus difficiles. J’ai l’impression qu’il a trouvé une forme d’équilibre. Même si comme tout le monde, la période est assez difficile ».