La journaliste Anne-Sophie Lapix est reprochée d’être trop proche du président Emmanuel Macron. Cette information titille son mari, Arthur Sadoun, qui à son tour pique une colère. Il émet alors sa réaction dans l’hebdomadaire Le Journal du Dimanche.

A la rentrée 2017, Anne-Sophie Lapix devient la remplaçante de David Pujadas. Autrefois, ce dernier présentait le journal télévisé de France 2. Un poste qui a suscité beaucoup de critiques à l’égard de la jeune femme. Parce qu’elle avait interviewé Emmanuel Macron avec Gilles bouleau le 14 octobre dernier.

Ces critiques avançaient une proximité entre Emmanuel Macron et Arthur Sadoun. Arthur Sadoun est le mari d’Anne-Sophie Lapix mais également le président du conseil d’administration de Publics. Il est alors soupçonné d’avoir été le donateur majeur pour la campagne au titre de président d’Emmanuel Macron.

Arthur Sadoun, face à ces rumeurs, est sorti de sa zone de confort. Il a réagi et a accepté d’être sur les plateaux du JDD. Il n’a plus réfléchi à ses mots : « Je ne parle jamais de ma vie privée pour la protéger, mais je vais maintenant sortir de ma réserve ». Il a enchaîné : « Ça suffit ! La première fois que j’ai vu ma femme, il y a dix ans, elle questionnait le Premier ministre sur TF1 à 20 heures. Jamais elle n’a eu besoin de mon aide, ni d’un carnet d’adresses. Tout le reste n’est que pur sexisme d’un autre âge et un manque de professionnalisme de la part de certains médias. »

Les rumeurs courent et embrasent les réseaux sociaux


Son épouse également a tenu à apporter quelques éclairages sur le sujet. Anne-Sophie Lapix veut dissiper les rumeurs qui la relient à Emmanuel Macron. Sur Ton Mag, elle explique : « Tout était faux. En réalité, il s’agissait de rumeurs de réseaux sociaux transmises par plusieurs personnalités assoiffées de buzz ». Puis elle précise : « Vous savez, les journalistes sont accusés aussi bien de servir les intérêts d’Emmanuel Macron que de détruire définitivement sa politique. »
Le mouvement du Gilet jaune porte accusation sur les médias de collusion avec les politiciens depuis des années.

Les médias irritent car la confiance ne règne plus


La population se retiennent face aux médias. Effectivement, de plus en plus de gens se méfient d’eux. Tous se partagent un avis que les médias sont sous influence.
Donc la population préfère se référer aux réseaux sociaux et tout son environnement. Ce qui favorise la circulation des rumeurs. Les journalistes ont tendance à masquer les terrains du terrain selon le grand nombre.

Une nouvelle génération de journalistes est entrée récemment sur le terrain. Cela pour couvrir les évènements au plus près. D’autre part, de plus en plus de français ressentent l’influence du journalisme sans concession du site Médiapart.

Pourquoi ? Arthur Sadoun peut faire la distinction d’une réalité à une rumeur lancée sur la toile. Son épouse, il la connaît plus que bien, c’est une journaliste très professionnelle. De plus, il sait rester très objectif si on lui pose une question.

Tout journaliste n’a pas eu le privilège d’interviewer le Président de la République. Mais ce fut le cas d’Anne-Sophie Lapix. Dans tous les cas, elle le mérite grâce à son travail. Et plus vite les rumeurs de sa soi-disant liaison avec Emmanuel Macron se sont évanouies.