Ça y est : la nouvelle saison de  The Voiceest prête. Avec ce contexte assez bizarre dans lequel nous vivons, un peu divertissement nous fait le plus grand bien. De plus, les fans ont attendu ce moment depuis assez longtemps. Pour cette nouvelle saison, les téléspectateurs ont été au rendez-vous. Et pour cause, les coachs sont en pleine forme pour la reprise. Par ailleurs, les petites piques que se lancent ces derniers sur le plateau font office de moment de bonne rigolade. C’est le cas de la blague entre Amel Bent et Marc Lavoine.

The Voice : un retour en force


Le grand retour de The Voice a été retentissant ! En effet, d’après les parts d’audience enregistrée lors de la diffusion du premier épisode, les chiffres sont plutôt bons pour TF1. D’autant plus que le contexte de la crise sanitaire ne facilite pas le travail des producteurs. Et le rendu est encore mieux que ce qu’on pouvait espérer.

Ainsi, les coachs de cette nouvelle saison vont encore nous faire rêver. Il s’agit de Florent Pagny, Amel Bent, Vianney et Marc Lavoine. Comme vous l’aurez compris, c’est Vianney qui est le petit nouveau sur les fameux fauteuils rouges cette année. Même s’il avoue avoir beaucoup réfléchi avant d’accepter l’offre de TF1. En fait, le chanteur avait peur de ne pas encore être à la hauteur pour accompagner les futurs artistes de l’émission. Toutefois, après le tournage, il avouera ne rien regretter. Mieux encore, il estime que ce n’est pas qu’il est nouveau que les autres coachs peuvent lui marcher dessus. Il ne compte pas se laisser faire !

La complicité entre les coachs est encore plus forte !


Le principe du jeu est simple : faire le maximum afin de récupérer dans son équipe les meilleurs talents. Lors de ce premier épisode, nous avons pu assister à la bataille acharnée entre Vianney et Amel Bent. En effet, afin de convaincre une candidate, Vianney a misé sur la carte humour. Alors, il a lancé à la candidate : « c’est le moment où tu choisis entre Timon et Pumba » en référence à lui-même et à Amel. En passant, il a bien fait comprendre à Amel Bent que c’était elle la Pumba de l’histoire !

Une blague que la chanteuse a pris sur le plan de la rigolade. D’ailleurs, elle n’a pas raté l’occasion afin de retourner la blague à son avantage. De toute façon, Amel est connu pour son sens de la répartie légendaire. C’est ainsi que la belle brune déclare : « Moi, Pumba ? Ah non, Pumba, il est gros et en plus il pète ! En fait, c’est Marc qui devrait être Pumba ! » Pauvre Marc Lavoine ! Lui qui n’avait rien demandé se retrouve mêlé à cette histoire sans le vouloir ! En tout cas, tout cela nous met au parfum de l’ambiance qui va régner sur le plateau tout au long de la saison… Un pur bonheur déjà !