Pour briser les codes avec la viande rouge ou blanche, certaines personnes optent pour celle à base de porc. Mais ce qu’on ignore : son alimentation peut causer d’énormes problèmes sanitaires. On vous dévoile tout.

Des graves pathologies


De nos jours, les recettes à bases de porc sont si fréquentes que même son alimentation est devenue une habitude. Cependant, il est primordial d’analyser les problèmes que peut causer cette viande au niveau de notre santé. Détails.

Le chiffre est on ne peut plus clair. 20 millions de personnes contractent chaque année l’hépatite E. Les femmes enceintes et les personnes à faibles immunités sont les plus susceptibles de contracter cette pathologie. Elle commence par une énorme fatigue ainsi que des courbatures. Par la suite, elle s’attaque à l’organisme notamment, le foie et les reins. Au final, ces derniers perdent leurs fonctionnalités. Pour éviter de contracter l’hépatite E, il faut bien cuire les viandes de porc.

Par la suite, la consommation des viandes de porc peut également impacter le système nerveux. Il s’agit en effet, des scléroses multiples.

Viande de porc, du cancer de foie au yersinia


Pour sa part, le Canada a alerté depuis des décennies les dangers de la viande de porc sur sa population. Cette dernière qui est une grande consommatrice de ce type de viande. Composé notamment d’acides gras oméga-6, nitrates et de nitrosamine à taux élevé, elle est la responsable du cancer de foie, mais aussi de la propagation de cette maladie.

Enfin, la viande de porc provoque le yersinia. Comparée aux trois maladies citées auparavant, elle tue peu, mais les symptômes sont très extrêmes. D’abord, on fait face à des problèmes digestifs comme après n’importe quel repas. Puis, la fièvre s’installe et est souvent accompagnée de pertes d’hémoglobine. En effet, pour prévenir toutes ces maladies, il n’y a qu’une seule chose à faire : bien cuire la viande de porc et on ne le dira jamais assez !