Alexandre et Matthieu annoncent une très grande nouvelle. Le couple la poste sur les réseaux sociaux. Si les téléspectateurs sont souvent face à des couples qui expérimentent, Alexandre et Matthieu prouvent que la relation peut aussi durer. Les tourtereaux partagent qu’ils sont dans l’attente de leur bébé. Le combat est alors engagé pour la garde d’un enfant par GPA.

Matthieu et Alexandre se marient bientôt


Ces deux participants de L’amour est dans le pré y ont été aperçus dans la 15ème saison. Puis, ils ne se sont plus séparés depuis. Aujourd’hui, une année est passée et l’amour est toujours au rendez-vous. Une date fut fixée pour célébrer leur union à la date du 12 juin, mais hélas, ça n’a pas été maintenu. « Il nous a été recommandé de reporter la date du mariage ultérieurement car c’était ingérable en cette période de Covid pour la commune de Sernhac. »

Reporté en raison des restrictions sanitaires dues à la pandémie du coronavirus. Toutefois, cela se passera cet été et sera diffusée sur la chaîne M6. Même si cette étape n’a pas encore été accomplie, ils souhaitent déjà franchir une nouvelle étape. Alors, à l’occasion de cette nouvelle, ils l’ont partagée ce lundi 7 juin sur la toile. Le couple a accompagné leur photo de cette légende : « Notre prochain combat : la GPA et on va envoyer du lourd… ». Sauf que le chemin sera long pour voir l’aboutissement de leur souhait.

Un nouveau défi à leur encontre


Puis ils ont demandé clairvoyance auprès de leur communauté. Comment se fait-il que pour devenir pères, ils doivent verser la somme de 100 000 euros pour une GPA hors de France ? Une question étonnante suivie d’un résultat de sondage lfop en faveur de la PMA et la GPA. Respectivement, le sondage récolte 67% et 53%. En concluant : « Quelle femme ou quel homme politique aura le courage de s’engager ? Nous, en tout cas, on va y aller sur le champ de bataille ». Apparemment, d’autres couples gays y sont déjà passés par là. A l’instar de Marc-Olivier Fogiel et François Roelants qui ont recouru deux fois pour leurs deux filles. Ces dernières s’appellent Mila et Lily.

Ils ont affirmé : « Ce n’est évidemment pas de l’argent qui va à la mère porteuse ni à la donneuse d’ovocytes. C’est l’ensemble du processus. » Christophe Beaugrand, l’animateur de TF1 a également déclaré : « La GPA, comme une adoption, c’est un parcours du combattant. C’est fatiguant et stressant. Les formalités pour accueillir Valentin nous ont pris deux ans. » Ils rappellent qu’eux aussi, ils ont entamé les procédures avant leur mariage. Tout comme s’apprête Matthieu et Alexandre.