L’année 2020 a été rude pour Alain Delon. En effet, pendant l’été 2019, le monstre du cinéma a été victime d’un AVC qui a failli lui couter la vie. Fort heureusement, il s’en est sorti.

En pleine convalescence


Toutefois, Alain Delon a gardé quelques séquelles de cet accident. En effet, il a du mal à marcher et à parler. Actuellement, il est toujours en convalescence à son domicile de Douchy dans le Loiret avec une équipe médicale qui l’aide à se remettre sur pieds. Mais selon une source anonyme, cette situation est difficile à vivre pour lui. D’ailleurs, il refuse de recevoir des visites. Pour cause, l’artiste ne souhaite pas qu’on le voie dans un état pareil. Face au manque d’information, ses fans seraient très inquiets sur sa santé.

Pour sa part, le magazine Public a consacré un dossier sur Alain Delon et son acolyte, Jean-Paul Belmondo. Dans la publication, le tabloïd livre de tristes nouvelles sur les deux acteurs. D’après le magazine, les deux grand-amis ont frôlé la mort à la veille de 2021.

Alain Delon et Jean-Paul Belmondo frappés par un drame


Si Alain Delon et Jean-Paul Belmondo pensaient passer une fin d’année en beauté, un appel téléphonique a tout chamboulé. En effet, à quelques jours du Nouvel An, les deux amis ont appris la mort d’un ami de longue date. Il s’agit du célèbre pianiste de jazz, Claude Bolling qui a tiré sa révérence à l’âge de 90 ans à l’hôpital de Saint Cloud.

Ayant travaillé avec plusieurs personnalités, les messages en son hommage ont envahi la toile depuis l’annonce de son décès. Comme le cas de Brigitte Bardot qui a tenu à lui rendre un émouvant hommage en publiant : « Claude Bolling, mon “dubol”, est parti, emportant avec lui ma jeunesse et 60 ans avec lui d’amitié fidèle, de joie de vivre, de chanson rigolotes, et d’une complicité insouciante. Il me laisse orpheline de nos plus joyeux souvenirs, de son immense talent, de sa rigueur de travail, et de sa rassurante présence ».