Louise Chabat est devenue maman quelques mois auparavant. Puis, elle lève le voile sur une fameuse photo qui fait beaucoup parler d’elle. A travers cette manifestation, elle souhaite transmettre son message. Surtout que son cliché s’accompagne d’un puissant message. Adressé aux jeunes mamans qui sont complexées de leur nouveau corps. Il est essentiel de passer par la phase d’acceptation. Les préjugés existeront toujours tant que les humains vivront. Mais lorsqu’on a l’occasion de s’exprimer, on le fait. C’est l’initiative que s’était entrepris la fille d’Alain Chabat. Par le biais de son compte Instagram, elle a publié un cliché très particulier. Louise Chabat témoigne de sa vie dans aucune tenue. Effectivement, vous avez bien lu, aucun vêtement pour permettre aux femmes d’apprivoiser leurs complexes. A travers son acte, elle a aussi tenu à témoigner de sa gratitude à sa maman. L’éducation qu’elle en a reçu lui fut très bénéfique pour pouvoir s’accepter.

Alain Chabat : A bas les préjugés selon sa fille! Fini le complexe


Jour pour jour du 14 mai, Louise Chabat connut qu’elle allait devenir maman pour la première fois. Elle l’avait décrit étant l’un de ses moments phares. Puis, après cinq mois de cette annonce, elle a fait une étonnante publication. Les internautes peuvent toujours la remémorer. Effectivement, l’évènement fut unique qu’elle a voulu l’immortaliser. Ainsi, elle a décidé de se prendre en photos sans aucune tenue avec son ventre bien arrondi. Pour éradiquer les pensées de complexe ou seulement pour que chaque femme voit la grossesse comme une bénédiction. Même que peu importe notre état, on peut toujours plaire surtout une femme enceinte.

Maintenant, la fille du membre des Nuls a accouché de son premier né il y a des semaines. Alors pour l’occasion, elle a fait le même post, sans accoutrement avec un ventre aplati. Ses abonnés l’ont bien constaté. Effectivement, elle n’a pas recouvert toute sa carrure. Sa grossesse lui a laissé des marques et son ventre est tout boudiné. Son initiative incite à ce que chaque femme avorte leur complexe et laisse place à leur bien-être. La femme de 32 ans a accompagné sa photo d’un texte à double tranchant.

“Accepte et remercie.”


“Qui d’autre est encore enceinte après avoir accouché ?” commence-t-elle. Elle poursuit ensuite : “Je suis tombée enceinte il y a un an jour pour jour et mon corps mettra probablement ce même temps pour s’en remettre. C’est OK. C’est normal. Résultats, tu te retrouves enceinte de cinq mois en post-partum de trois. C’est un peu le compte à rebours à l’envers”. Mais un changement qu’elle n’a pas peur d’afficher. “En vrai, j’ai toujours été plutôt à l’aise avec mon corps, sûrement la moins complexée de mes copines. Jamais vraiment fait de régime ou autre”.

Elle accorde plus d’importance à ce que la nature lui a offerte, au lieu de ses soucier du “qu’en-dira-t-on”. Elle a acquis cette mentalité grâce à sa maman qui lui a fait comprendre ce détachement à ses défauts. “Je pense que c’est le plus beau cadeau qu’on puisse faire à nos enfants d’aujourd’hui. Leur apprendre tout ça en l’incarnant nous-mêmes. En étant douce avec nous, en nous aimant, en nous remerciant. En nous respectant. … Je t’aime maman. Bonne fête”.