L’affaire de “tuerie de Nantes” défraie la chronique en France depuis plusieurs années. Le père de famille en cavale depuis 2011 est recherché par les forces de l’ordre française.

Jusqu’à présent, les enquêtes piétinent sur l’endroit où l’on peut trouver Xavier Dupont de Ligonnès. Chaque piste devient finalement une impasse au grand dam des enquêteurs.

Une découverte macabre


Du 3 au 6 avril 2011, tous les membres d’une famille à l’exception du père de famille sont retrouvés mort chez eux. Le corps sans vie de la mère de famille ainsi que ses 4 enfants gisent dans leur maison situé à Nantes. Au départ, les enquêteurs ont opté pour une éventuelle meurtre de Xavier Dupont de Ligonnès. Mais avec le temps, il est devenu le suspect numéro un.

Cette histoire marque le début d’une chasse à l’homme dans toute la territoire française. Le 15 avril 2011, il a été retrouvé dans le Vars. Depuis, il ne donne plus signe de vie. A plusieurs reprises des appels à manifestation de témoin ont été lancé. Malheureusement, aucun d’entre eux n’a donné l’effet escompté.

Une fausse piste


Selon le journal l’Est République, une famille interpelle les forces de l’ordre le samedi 26 septembre dernier. Le père de famille affirme avoir trouvé le fugitif dans sa rue dans le Doubs. Sitôt prévenue, la gendarmerie est venue sur les lieux. En effet, chaque famille en France se souvient du trait de ce père de famille meurtrier de ses 4 enfants et de sa femme.

Encore une fois, l’élément s’avère être une fausse piste. Après enquêtes, il a été convenu et vérifié que l’homme en question est un vagabond. Il erre à travers les Doubs à la recherche de son repas et de gîte. Neufs ans après les meurtres à Nantes, aucune information n’est reçue sur l’éventuelle interpellation de Xavier Dupont de Ligonnès.