Sophie Davant rencontre un vendeur qui parle beaucoup lors de son émission ce jeudi 29 avril. Effectivement, l’un des participants du jour avait eu un petit problème. Il avait du mal à harmoniser ses explications et les détails dans les bonnes ordres. Mais l’animatrice Sophie Davant a trouvé les bons moyens pour le faire taire.

Sophie Davant taquine un vendeur


Pendant quelques saisons aujourd’hui, Sophie Davant anime l’une des émissions qui cartonne de France Télévisions. Ainsi, Affaire conclue était devenue en quelques temps une émission qui est l’une des plus populaires des après-midis de France 2. Les personnes qui regardent l’émission peuvent apercevoir des participants présentant des objets rares ou presque. Ces derniers viennent de la cave, du grenier ou chez les grands parents. Après une constatation par un expert en la matière, les candidats sont approuvés de rejoindre la salle de vente. Sur les lieux, les acheteurs les attendent. Les ventes aux enchères se passent en compagnie de Julien Cohen, Caroline Margeridon ou avec d’autres . Mais juste avant de commencer les ventes aux enchères, les acheteurs sont invités à passer un petit instant avec Sophie Davant.

Une opportunité pour eux d’exposer leur objet et aussi de connaître leur historique. Juste quelques moments. Pendant lesquels Sophie Davant se donne la peine de se pencher sur leurs parcours et le motif de leur présence. Or, ce jeudi 29 avril, le candidat du jour avait un but précis de s’installer. Avant que l’animatrice Sophie Davant ne reprenne les choses en main de façon efficace.

Juste une chaise et une tasse de thé


Le cédant se jette dans des éclaircissements de manières explicites sur l’origine de son bien. Jean-Gabriel, un retraité de 77 ans, indique que ce bien est un héritage de son grand-oncle. Un candidat qui est venu directement de Fousseret en Haute-Garonne. Il paraissait avoir bien détaillé tout ce qui concerne ce bien en étant perdu dans les détails. Par malheur, Sophie Davant va le faire savoir et aussi faire comprendre que l’émission devait se poursuivre. Mais au lieu de l’interrompre, l’animatrice en a même profité pour le taquiner un peu. Elle s’élance dans une discussion avec le vendeur. “Qu’est-ce que vous faites dans la vie vous ? “ Jean-Gabriel lui répond avec fermeté et calmement : “Plus rien,je suis retraité de la fonction publique “. “Prenez place, on peut continuer longtemps à discuter”. “Les occupations d’un retraité c’est-à-dire de l’occuper de la vie associative de mon village, supporter du Stade Toulousain bien sûr”.

D’une manière un peu malicieuse, elle lui répond “Bien sûr”. Et même une collaboratrice de Sophie Davant lui apporte une tasse de thé devant les caméras. “Non, mais vous le faites exprès ? “ En effet, Jean-Gabriel avait totalement compris qu’il était sur le point de finir son petit discours. L’animatrice Sophie Davant continue encore en lui disant : “Vous n’êtes pas bavard du tout sinon, vous? “ Grand temps pour Jean-Gabriel d’aller dans la salle de vente aux enchères. Arrivée sur les lieux, Julien Cohen lui fait une requête de raconter encore une fois l’histoire de ces couverts. Jean-Gabriel très lucide prévient l’acheteur d’Affaire conclue. “Si je vous raconte l’histoire, il y en a pour un moment”. Mais Julien Cohen insiste en lui demandant de raccourcir son récit. Caroline Margeridon n’a vraiment pas hésité à lui faire comprendre. “Jean-Gabriel, vous avez peut-être raison de dire que ça va durer un mois”.