Dans Affaire conclue, on ne cesse jamais de s’étonner. En ce qui concerne les estimations et les ventes, personne ne peut savoir ce qui se passera, tout peu chavirer. Un vrai cauchemar pour l’une des participants. Depuis 2017, les personnes qui regardent l’émission Affaire conclue en voient toute sorte de choses. Les acheteurs présentent toujours des objets ordinaires que l’on voit partout même dans les brocantes de France. De plus, l’émission de Sophie Davant est devenue une entrevue inévitable. Par malheur, face à cette pandémie de Coronavirus, personne n’a l’audace de parcourir les régions. Par chance, les commissaires-priseurs spécialisés ont trouvé un juré professionnel, chargé d’explorer les lieux pour trouver des personnes talentueuses.

Affaire conclue : une vendeuse qui craque


La plus grande partie du temps, l’émission se passe toujours bien avec de belles surprises. Le public se régale de connaître les origines de l’objet. S’agit-il d’un héritage ou simplement d’une découverte dans un grenier de famille? Dommage que le dernier épisode a pris vraiment une terrible allure. Sandrine va ainsi admettre que le phonographe ne va pas réussir à sortir intact de cette expérience. Fascinée par l’objet, Patricia Casini-Vitalis le présente dans les détails. En effet, les rouleaux de cire peuvent diffuser de la musique dans la pièce. Devant les caméras d’Affaire conclue, ils ont décidé pour le plaisir des téléspectateurs.

Personne ne sait ce qui c’était passé, cependant, Sophie Davant fait le choix de prendre une option. Cela n’a pas fonctionné, renoncer aurait été la meilleure option. Effectivement, l’animatrice voudrait changer le rouleau de phonographe mais le précieux objet a cassé. Puis, elle a juste eu un rire nerveux car ce fut sa première fois. Djamel Bentenah, lui, avait déjà changé au plus mal un mécanisme. Sandrine n’a fait que regarder ce qui est arrivé. Patricia Casini-Vitalis veut apporter un peu d’assurance pour la prochaine étape. Ainsi, l’acheteuse voudrait aller en salle de vente du programme. Ce qui l’attend …

La vendeuse est au bord du gouffre


Julien Cohen a voulu étudier de près l’objet. Après fausse manipulation, il commet l’irréparable en cassant un autre cylindre. Tout part en vrille, des éclats de cire retrouvent éparpiller. Sandrine est tétanisée sur place, tellement la rage l’a gagné, c’est certain. De plus, Julien Cohen a encore le temps de rire mais non pas de s’excuser. Une attitude qui choque les internautes. Les fans d’Affaire conclue sont consternés par ce qui vient de se passer. Les deux acolytes sont dans leur ligne de mire. De ce fait, les experts aussi ne perdent pas le temps de réagir face à cette affaire. Ils remontent ses bretelles pour lui faire bien conscientiser de sa bêtise.

Dommage pour Sandrine! Les erreurs ont été trop multiples. Elle qui se faisait une joie d’apporter son objet valeureux dans l’émission. Maintenant, elle doit le regretter amèrement sa venue. Car l’objet appartenait à son papa. Le phonographe qui lui remémorait des souvenirs de son enfance. Arrivera-t-elle quand même à vendre son objet ? Les experts ont, eux, bons cœurs. Si bien qu’ils ont même surenchéri l’objet et l’enchère a atteint presque le triple de l’estimation. Qui était de 150 euros avait fini à se vendre à 420 euros. Les téléspectateurs estiment par cet épisode que le couple Sophie Davant et Julien Cohen vont s’améliorer.