Gérard Depardieu est un personnage impressionnant, non seulement il adore le foot mais aussi l’alcool. Puis, en ce moment, un grand footballeur le dénonce pour ce penchant. Guy Roux fut récemment interviewé par le magazine Figaro, lui qui est un grand entraîneur de football. Lors de cette entrevue, il a mentionné le délire de Gérard Depardieu pour l’alcool.

Gérard Depardieu : “Ça commence à la maison … avant 10h00”


Pour rappel, Gérard Depardieu l’avait déjà admis en 2014 : “12, 13, 14 bouteilles par jour”. Voici son explication : “Ça commence à la maison avec du champagne. Ensuite du pastis, peut-être une demi-bouteille. Puis le repas, accompagné de deux bouteilles de v*n. Dans l’après-midi, champagne, bière, et encore du pastis vers 17 heures, pour finir la bouteille. Plus tard, de la vodka et/ou du whisky” lorsqu’il était dans So Film. Alors qu’il n’était à l’entrée, il avait déjà balancé : “Champagne à volonté, et pour tout le monde !” Le milieu du foot est souvent abordé dans les colonnes de So Foot. Dans le dernier numéro paru, ils ont publié les témoignages de Pascal Nouma, Emmanuel Petit, Joan Cadevila.

Des témoignages des plus grandes soirées dédiées au foot. Lilian Laslandes a raconté celle dans une boîte de nuit d’Auxerre lorsque l’AJA a fait un doublé coupe en championnat. C’était en 1996 : “Bourgoin, Deoardieu et Guy Rouc sont arrivés dans la boîte, peu après nous. À peine entré, Depardieu a lancé : ‘Champagne à volonté et pour tout le monde !’ On est descendus avant eux, car on voulait voir le coach passer cette porte-là. C’était improbable de s’imaginer faire la fête avec Guy Roux, là où il avait l’habitude de venir choper des joueurs. Jusqu’au dernier moment, on n’était pas sûrs qu’il se pointerait. Il nous a tout de suite prévenus : ‘Je ne reste pas longtemps, demain il y a des interviews sur TF1’” . De quoi nous faire une idée sur son penchant !

Gérard Depardieu et Guy Roux : l’AJA les a réunis


Effectivement, Gérard Depardieu s’est liée d’une grande amitié avec Guy Roux. Cet ancien entraîneur du club auxerrois relate : “Lors d’une demi-finale de Coupe de France à Marseille au Stade-Vélodrome en 1996, il avait débarqué avec quatre gorilles qui avaient fait la campagne électorale de Chirac. Au moment de la séance de tirs au but, io était descendu sur le terrain pour vivre ce moment avec nous”.

Gérard Depardieu “vient pour se changer les idées” Pour ainsi poursuivre avec ceci : “Il était en thalassothérapie à Saint-Malo où il devait perdre du poids pour un rôle… Il déprimait… Il appelle Gérard Bourgoin (alors vice-président de l’AJA) et lui annonce qu’il vient voir pour se changer les idées”. Pour continuer avec “1,5 litre d’une traite !” Cette fameuse anecdote est loin d’être terminée. “On s’est ensuite retrouvés à la piscine. Il me dit : ‘Ahhhh, on n’est pas bien, là, Guy, sans les paparazzis ?’ On a terminé la journée autour d’une table. Au régime, il descendait une bouteille de 1,5 litre d’une traite !”. Sacré Gérard Depardieu !